November 21, 2018

Freefall Racers

freefall_racers_jaquette

Freefall Racers, c’est un jeu qui avait tout pour nous appâter, à la rédaction. Imaginez un peu : des écureuils qui s’essayent au base-jump en se mettant sur la tronche à la façon Mario Kart, le côté course et marave inclus, c’est carrément digne de vos meilleurs soirées arrosées (oui, vous savez, quand vous vous êtes endormis sur la cuvette des toilettes). L’essai final est-il aussi convaincant ?

Ok, le pitch de départ peut autant vous pousser à jeter un œil au jeu qu’à vous enfuir en courant. Il faut tout de même reconnaître que le jeu ne manque pas d’originalité. Les jeux de course de chute libre ne sont pas vraiment légion (il s’agirait même du seul et unique exemple) et ceci se couple avec un concept qui a déjà fait ses preuves.

Un petit tour dans la jungle, ça vous dit ?

Un petit tour dans la jungle, ça vous dit ?

Commençons par un point important : sachez que le jeu est jouable uniquement avec la caméra Kinect, ce qui exclut tout recours à la manette, vous devrez donc déjà disposer du capteur de mouvement de Microsoft sous peine d’acheter le jeu pour rien. Ceci étant dit, il faut avouer qu’en dehors des contrôles via Kinect, il n’y aurait que peu d’intérêt, en terme de jouabilité, à jouer au jeu. Les contrôles de nos petits amis à poils roux (enfin, pas toujours) se veut très intuitif : on tend les bras de chaque côté et on se dirige avec son corps pour rester dans le « circuit », et on donne un petit coup de pied pour utiliser les bonus (s’inspirer de Mario Kart, nous …?). Seul bémol, lorsque deux joueurs sont devant l’écran, il peut arriver que le jeu gère mal les actions de chacun, ceci reste peu fréquent, mais tout de même.

freefall_racers_2

On se gèle les noisettes ici, non ?

Pour ce qui est des circuits et personnages disponibles, ils sont, respectivement au nombre de huit et neuf. Les environnements sont assez variés puisque l’on a droit à un canyon, une jungle, un volcan … Le design des écureuils est assez réussi, si l’on aime le style WTF et si l’on admet que voir des écureuils en combinaison ressemblant à celle de Catwoman est tout à fait normal.

La réalisation est très honnête pour un titre de cette envergure, le tout est très coloré et aussi détaillé que faire se peut lorsque l’on sait que l’on a affaire à un jeu coûtant 9,99€.

Pour conclure notre aventure écureuillesque (comment ça, ce mot n’existe pas ?), nous pouvons dire que ce Freefall Racers nous a semblé plein d’à propos, le jeu se base sur un concept inédit … qui reprend largement des mécanismes déjà éprouvés d’un concept légèrement différent. Une bonne pioche, et puis … c’est pas comme si les possesseurs de Kinect avaient un choix incroyable de softs développés spécifiquement pour leur (très) chère caméra.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité