September 23, 2018

Titanfall

banniere_titanfall

Il y a des jeux que l’on appelle des system sellers, à savoir des titres qui permettent de faire vendre une console. C’est le cas d’un Zelda sur une console Nintendo ou d’un Halo sur Xbox, par exemple. Jusqu’à maintenant, la Xbox One manquait certainement d’un titre du genre, malgré la présence des Dead Rising 3 et Forza. Avec Titanfall, Electronic Arts offre à la Xbox One un jeu qui pourrait bien être ce produit d’appel qui va faire craquer bon nombre de joueurs. 

Le jeu se propose de révolutionner, ni plus ni moins, le monde des FPS multijoueurs, jusque là trusté par les séries Call of Duty et Battlefield. Multijoueur, oui, car Titanfall ne propose que cela et ne prend pas la peine de s’encombrer d’une campagne solo. On a droit, au lieu de ça, à une vague scénarisation des affrontements en ligne mais qui ne vole pas très haut et il s’agit, à mon sens, d’une erreur. Personnellement, j’aime faire quelques parties en ligne mais je suis avant tout un joueur solo, et si les serveurs de titres comme COD sont squattés, on sait que ces joueurs online ne représentent qu’un quart des acheteurs totaux du jeu. Ce qui revient potentiellement à laisser de côté 75% des joueurs potentiels, ce qui n’est pas rien. 

Titanfall propose un gameplay asymétrique, ce qui signifie que l’on a deux façons de jouer radicalement différentes. La première nous place aux commandes d’un Pilote, un soldat hyper agile capable d’effectuer des doubles sauts, de courir sur les murs, etc. On peut ainsi atteindre des endroits improbables et traverser les immenses cartes du jeu en quelques instants seulement. La seconde, c’est bien évidemment celle des Titans, ces méchas qui tombent du ciel en cours de partie et octroient une puissance de feu impressionnante. On se sent un peu comme le roi du monde à ce moment là, on a l’impression que rien ne peut nous résister ni nous arrêter, même si ce n’est pas le cas. Le gameplay est en effet savamment dosé pour que les joueurs qui ne sont pas à bord d’un Titan n’aient pas l’impressions d’être uniquement de la chair à canon, et en ce sens Respawn Entertainment (studio composé d’anciens d’Infinity Ward, la firme à l’origine de Call of Duty : Modern Warfare) a accompli un boulot incroyable. Pour renforcer cela, les développeurs ont également inclus des bots dans les parties (qui se jouent en 6 contre 6 maximum) afin de donner l’impression d’un véritable champ de bataille et mettre plus souvent quelqu’un dans votre viseur sur ces grandes cartes. 

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=bVH_YUM2QnE]

A vrai dire, les sensations sont tellement bonnes d’un côté comme de l’autre que, alors que j’imaginais que seul le fait d’être à bord d’un Titan allait être intéressant, on remarque que les deux types de gameplay sont plaisants et que contrôler un Pilote est au moins aussi jouissif. Au fur et à mesure des parties, notre skill augmente et on devient capables de faire des enchaînements aériens incroyables qui offrent un sentiment de liberté complètement dingue. J’ai adoré ça ! 

A côté de ça, le jeu propose pas mal de défis, classes à créer et customiser, et en ce sens le jeu se rapproche beaucoup d’un COD. J’ai en revanche été très déçu de la vitesse à laquelle on évolue, le niveau 50 (le level max, donc) s’atteignant très vite. Certains enchaînent les Générations (l’équivalent du Prestige de Call of Duty) et son déjà au 7ème parcours en « à peine » 60 heures. Le titre risque ainsi de manquer de profondeur à moyen/long terme et il faudra immanquablement changer cela pour le prochain épisode qui arrivera très certainement au courant de l’année prochaine. Ce sera également l’occasion d’améliorer un brin les graphismes qui, s’ils sont clairement au-dessus de ce qui pourrait être fait – je pense – sur l’ancienne génération, sont loin de mettre une grosse claque. Heureusement, la bande-son et les voix (que je vous conseille de passer en US) sont excellentes !

Au final, Titanfall est clairement une bonne surprise. S’il ne m’a pas autant convaincu et passionné que je le pensais, la faute à l’absence de mode solo entre autres, il reste un jeu plus qu’excellent. A n’en pas douter l’un des tous meilleurs jeux Xbox One à l’heure actuelle, et qui a posé les bases d’une nouvelle licence très forte, je pense. 

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité