May 24, 2018

Le Joyau tome 1, d’Amy Ewing

« Le Joyau » est un livre de 468 pages de la collection R-jeunes adultes chez Robert Laffont. Amy Ewing, de nationalité américaine, a obtenu sa licence d’écriture créative pour la jeunesse et sa maîtrise à l’Université de New York. Premier tome d’une trilogie, cette littérature jeune adulte relève de la dystopie.

Violet Lasting issue du Marais, cinquième couronne qui encercle le joyau, a été placé dès ses 12 ans dans un centre afin de devenir mère porteuse. Comme tant d’autres jeunes filles, cet apprentissage va lui permettre de développer des augures, une sorte de dons développés à travers trois pouvoirs. Elle deviendra une parfaite mère porteuse afin d’assurer la descendance du Joyau.

« Vous êtes plus précieuses que vous ne le pensez »

Devenue le lot 197, son nom officiel, Violet, va être vendu aux enchères à cette cité représentant la richesse, la beauté et la royauté. Acquise par la Duchesse du Lac, 197 devra faire preuve de prouesses pour donner à celle-ci la naissance d’une parfaite petite fille.

Traitées comme des animaux domestiques, les mères porteuses, qui sont tenues en laisse en public, doivent aussi afficher leurs talents pour mettre en valeur les maisons à qui elles appartiennent. Le Joyau s’amuse de tout cela, suscite les jalousies entre les maisons, éveille la cruauté. Or, 197 devra accepter son sort et faire en sorte de rester en vie dans ce milieu où les coups bas sont permis. Contre toute attente, Violet va tomber sous le charme de Ash, un compagnon loué pour la nièce de la Duchesse.

Très bien écrit, le tome 1 se lit très facilement et fait office de mise en place pour mieux percevoir la vie du Joyau et cette machination assurant la descendance. Ce petit noyau de gens riches, beaux, nobles dégage une atmosphère glauque. J’avais l’impression d’évoluer dans un univers décalé. D’un coté, la vision d’une cité médiévale pour les gens du peuple, et, à l’inverse, un milieu bien plus moderne pour les aristocrates profitant du luxe et des conditions de vie modernes. C’était une lecture assez étrange laissant place à beaucoup d’imagination. J’ai été emportée par l’histoire sans véritablement m’attacher aux personnages, cependant la fin m’a laissée pantoise. Ayant terminé sur un coup de tonnerre, je me languis de découvrir sa suite ! Une très bonne lecture pour le coup.

Acheter le livre en ligne : 17,90€

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité