September 20, 2018

Karoo, de Steve Tesich

Sur de nombreux sites, vous verrez énormément d’éloges à propos de ce livre. Il était même dans les coups de cœur des libraires chez moi, considéré comme un chef d’oeuvre posthume de l’auteur ! Je me suis laissé tenter. Mon engouement est bien plus mitigé.

Saul karoo-440801Karoo a toutes les caractéristiques du anti-héros. Un physique à faire rire les mouettes, une personnalité exécrable. Ses deux principaux atouts sont sa capacité à tenir l’alcool (qui le laisse indifférent) et son talent à reprendre des scénarios pour en faire des réussites cinématographiques. Le reste, c’est que du vent. Menteur et manipulateur, seul son propre intérêt compte. Jusqu’à ce que sur un vieux film, il tombe sous le charme d’un rire et d’un sourire. Il commencera alors rechercher – et retrouver – cette actrice, à saboter un film qui ne nécessite pas de draconiens changements. S’en suivra pour Karoo une tentative de rédemption. Mais entre son ancienne nature et ce changement, rien n’est gagné …

En fait, je n’ai peut-être pas saisi la portée du roman. Un peu comme si au lieu de couler, j’étais resté en surface. Les moments censés être drôles ne m’ont pas marqués. Les moments plus émouvants ou tragiques m’ont laissé aussi indifférent qu’une nonne au salon de l’érotisme. Et pourtant, on sent arriver cette chute assez rapidement, on l’attend, elle se fait languir … mais la seule chose qu’elle a comblé, c’est ma curiosité. Le style ne m’a vraiment pas fait accrocher, au contraire. La lecture a été assez fade.

La seule chose que j’ai pu vraiment apprécier du livre, ce sont les critiques adressées à l’industrie du septième art et les diverses références qui sont glissées au fil des lignes. Malgré son décès en 1996, Steve Tesich avait quasiment senti le rôle que joueraient les grandes firmes du monde cinématographique.

Le principal thème abordé, au final, c’est celui de la prise de conscience et du pardon. On voit l’évolution de Karoo, le déclic qui lui a été nécessaire … et on se rend compte que le pardon n’est pas facile à obtenir, surtout venant de proches. Malgré tout une bonne leçon !

Acheter le livre en ligne : 8,60 €

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité