November 12, 2018

La Fantastique Famille Telemachus, de Daryl Gregory

Après s’être fait un nom avec des romans comme « Nous allons tous très bien, merci » ou « L’éducation de Stony Mayhall », Daryl Gregory nous revient avec « La Fantastique Famille Telemachus », paru aux Éditions JC Lattès. Il nous y présente une famille chicagoane aux dons très particuliers mais aussi à la limite de basculer dans le chaos.

Au commencement, il y a Teddy Telemachus. Exceptionnel donneur de cartes, tricheur invétéré et escroc charismatique, il va faire la rencontre de Maureen McKinnon lors d’une étude réalisée par le gouvernement sur les perceptions extra-sensorielles. A la grande surprise de Teddy, Maureen se révèlera une authentique médium et de leur union tumultueuse naîtront trois enfants auxquels leur mère lèguera quelques-unes de ses aptitudes. Irene tout d’abord dont l’étrange capacité à savoir précisément si son interlocuteur lui ment compliquera lourdement la vie sentimentale. Frankie ensuite qui peut déplacer les objets par la pensée et qui cherche à marcher dans les pas de son père sans pour autant en avoir le talent. Buddy enfin qui se coupera peu à peu du monde tant ses prédispositions à prédire l’avenir floutent la réalité. Et puis, il y a Matty, le fils adolescent d’Irene qui vient de vivre sa première sortie de corps. Quand on frappe à la porte des Telemachus, on ne sait jamais qui se tient derrière. Est-ce la CIA qui vient quémander un peu de leur magie ? Est-ce la mafia de Chicago venue réclamer l’argent que Frankie leur doit ? A moins que ça ne soit tout ça en même temps…

Avec la Fantastique Famille Telemachus, Daryl Gregory nous entraîne dans un récit rythmé ponctué ça et là de différents flash-backs. On y suit les histoires tantôt chaotiques, tantôt tourmentées, tantôt tempétueuses de chaque membre de la famille au regard de son don particulier. Ces parties de récit nous en apprennent un petit peu plus sur les curieux Telemachus mais surtout posent des jalons supplémentaires vers le dénouement qu’attend le lecteur et qui apparaît en toile de fond dès les premières lignes.

Si le ton adopté par l’auteur se veut léger, le scénario n’en est pas moins parfaitement ficelé et la Fantastique Famille Telemachus fait partie de ces romans qui offrent une lecture rapide mais toujours agréable. Un de ses points forts est l’humour omniprésent dont Daryl Gregory a su saupoudrer son récit. Il offre aux lecteurs certaines scènes un peu burlesques mais également une galerie de personnages à la fois excentriques et attachants. Du vieux mafieux à la perruque-banane coincé dans les années 50’ à l’adolescente gothique er revêche qui joue de ses charmes sur son demi-cousin, on découvre à chaque page les créations de l’auteur avec un plaisir renouvelé.

La Fantastique Famille Telemachus, un livre de Daryl Gregory et publié aux Éditions JC Lattès

La Fantastique Famille Telemachus, de Daryl Gregory

De Teddy, l’escroc charismatique et tricheur invétéré, à Matty, l’adolescent replet qui se découvre un don, les Telemachus ne sont décidément pas une famille comme les autres. Dans son roman, Daryl Gregory nous en livre les péripéties passées, actuelles et à venir. A moins qu’elles ne finissent par toutes se confondre…
8.5
Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité