La Saga du Soleil Noir, d’Éric Giacometti et Jacques Ravenne

Les talents d’Éric Giacometti et Jacques Ravenne ont toujours gagné à se combiner. Ensemble, ils ont écrit de très nombreux romans à succès et depuis le début de leur collaboration en 2004, leur nombre de lecteurs n’a cessé de croître. Au travers d’une plongée dans les heures les plus sombres de notre histoire récente, ils nous proposent désormais la saga du Soleil Noir, une trilogie dont les deux premiers tomes (Le Triomphe des Ténèbres et La Nuit du Mal) sont déjà disponibles…

Tibet, 1939. Un commando SS met au jour une antique swastika que l’on dit sacrée. A en croire Himmler, mais aussi le Thule Borealis Kulten, un mythique ouvrage moyenâgeux, celui qui détiendra les quatre croix gammées sacrées aura le monde au creux de sa main. Le destin de la guerre est peut-être en train de se jouer et une course contre la montre s’engage. Des deux côtés de la ligne de front, des hommes et des femmes passionnés et dévoués n’auront d’autre obsession que de récupérer les puissantes reliques. D’un monastère espagnol au château des Cathares, des ruines de Crête aux somptueux palais Vénitiens, les deux auteurs nous entraînent dans les pas de Tristan Marcas, un jeune français engagé dans les troupes républicaines, de Laure d’Estillac, l’héritière des Catahares, mais aussi du Colonel Weistort, le cruel dirigeant SS de l’institut spécialisé dans l’ésotérisme, et d’Erika Von Essling, l’archéologue favorite du régime nazi.

Avec ces deux premiers tomes de la saga du Soleil Noir, Eric Giacometti et Jacques Ravenne parviennent une fois de plus à transporter leurs lecteurs dans une enquête palpitante. Au fil des pages, nous découvrons une facette moins connue (et évidemment très romancée) du régime nazi : son obsession pour l’occultisme. L’angle d’attaque choisi par les auteurs fait immédiatement mouche de même que le réalisme de leur intrigue. L’ancrage dans cette période sombre de l’histoire est d’autant plus réussi que le roman s’appuie sur une documentation détaillée. Avec un style percutant et enlevé, Eric Giacometti et Jacques Ravenne nous entraînent tant dans l’excitation d’une mission périlleuse que dans l’effroi de l’intimité des dignitaires allemands. Bref, ils nous tiennent en haleine…

D’ailleurs, emportés par le récit, ces deux tomes s’avalent très rapidement et gageons que les lecteurs guetteront avec impatience la sortie du prochain. Celui-ci devrait clore la saga et lèvera (peut-être) le voile sur l’issue de cette guerre masquée et ésotérique que se livrent les Alliés et les forces de l’Axe. Il nous tarde de le découvrir !

Le Triomphe des Ténèbres et La Nuit du Mal, deux romans d’Eric Giacometti et Jacques Ravenne publiés aux éditions JC Lattès

Acheter Le Triomphe des Ténèbres : 22€

Acheter la Nuit du mal : 22 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.