September 26, 2018

Le Brazuca

Ou plutôt devrai-je dire la réplique du Brazuca, parce que je ne vais pas mettre plus de 100 euros dans un ballon de foot. Le Brazuca est le ballon d’Adidas sorti pour la Coupe du Monde 2014, événement attendu pendant 4 ans par au moins 90% de la gente masculine mondiale (dont je fais partie, naturellement). Et le ballon est à la hauteur de l’événement, que ce soit par son esthétisme que je trouve très sympa ou par sa qualité.

Dès sa sortie, il a été réputé pour être léger. Et c’est vrai qu’il l’est. Si vous avez du mal à lever votre balle pour frapper, ce problème sera assez aisément résolu. J’ai pu envoyer des coups francs dignes d’un Pirlo grâce à ce ballon, qui, comme il est léger, est aussi facile à faire tourner pour mettre des enroulés. Les barres et les lucarnes des cages du stade de mon village n’ont qu’à bien se tenir !

La mousse autour du ballon est d’excellente facture, de sorte que vous pouvez tirer pendant quatre heure de suite sans avoir mal au pied, même si vous le gonflez à bloc. Ce qui est un point fort pour les personnes pas habitués à jouer et avec les pieds sensibles. Je parle en connaissance de cause.

Est-ce que sa légèreté peut-être un inconvénient lors de journées venteuses ? Indéniablement, oui, parce qu’il tournera encore plus en l’air, contrairement à un ballon qui serait légèrement plus lourd. Néanmoins, il faut vraiment un fort vent pour que cela soit vraiment très gênant, mais ce sera le sera alors avec n’importe quel ballon. Donc aucuns souci de ce côté là.

Qu’on se le dise, les goals vont avoir du boulot avec ce ballon qui va voler, flotter, tourner. Les frappes lointaines vont être plus que jamais un atout à faire valoir pour cette Coupe du Monde, qui débute dans un peu moins de deux semaines.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité