Le Chuchoteur, de Donato Carrisi

Il y a des livres qui vous marquent tant ils sont puissants. Le Chuchoteur appartient à cette catégorie. Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un thriller si prenant et ayant tant de rebondissements.

Cinq petites filles ont disparu. Dans la forêt, au fond de cinq petites fosses, six bras gauches sont retrouvés, chacun appartenant à une petite victime. Le dernier appartient à une victime non-identifiée. Le criminologue Goran Gavila et son équipe, impuissants, appellent en renfort Milla Vasquez, experte dans les affaires d’enlèvements. Ensemble, ils vont courir après l’assassin, qui semble être aussi dur à attraper que du vent.

La trame est menée d’une main de maître, avec une atmosphère oppressante et des détails macabres. Dieu se tait, le Diable murmure comme l’a si bien écrit l’auteur dans son livre. Dès les premières pages, nous sommes saisis à la gorge et surtout promenés par l’auteur là où il souhaite nous mener, ce qui est fait d’une main de maître. L’intrigue ne souffre d’aucun point faible et va de rebondissements en rebondissements. Et que dire de la fin qui m’a fait tomber des nus. Pourtant, des indices sont bels et bien dispersés tout au long des pages, mais je ne m’en suis rendu compte qu’une fois la lecture achevée. C’est à cela que l’on reconnaît les grands thrillers.

Les personnages eux, sont tous très bien travaillés. Chacun a ses failles, chacun ses qualités et ses défauts. L’équipe chargée de mener l’enquête et de traquer le tueur se complète, chaque personnage ayant sa spécialité. Cependant, malgré cette alliance de qualités et de cerveaux, le tueur psychopathe semble bien plus malins que nos enquêteurs. Sera-t-il également plus malin que vous ?

Le Chuchoteur fait indéniablement parti des meilleurs thrillers que j’ai lu, mêlant parfaitement suspense, rebondissements et détails macabres. Un classique du genre !

Acheter le livre sur Amazon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.