September 25, 2018

Le Fils, de Philipp Meyer

Finaliste du prestigieux prix Pullitzer 2014, Le Fils de Philipp Meyer s’est installé comme un roman classique américain. Vaste fresque familiale et reposant sur le mythe du self-made man, plongez dans l’histoire de cette famille Texane dont l’histoire est contée à travers trois voix différentes, de 1850 à nos jours.

9782226259769gCe sont trois voix qui résonnent pour narrer l’histoire de la famille texane McCullough. Comment Eli, enlevé par les Comanches, a été marqué par cette expérience pour ensuite prendre part à la guerre de Sécession et devenir le Colonel, figure emblématique à la tête d’un véritable empire ? Comment Peter, l’un de ses fils, écrasé par son autorité, va se révolter et prendre une décision qui marquera le tournant de son existence ? Comment Jeanne-Anne, femme ambitieuse et solitaire, va se retrouver à la tête de cet empire malgré le fait qu’elle ait deux frères ? Autant de questions qui tissent la trame de cette épopée.

Dans la lignée de Steinbeck , Le Fils me fait également beaucoup penser à ce livre de Joseph Boyden que je vous avais présenté. Les pages défilent et entraînent une véritable plongée dans l’histoire nord-américaine telle qu’on se l’imagine, mais également telle qu’elle était réellement. C’est donc grâce à la main de maître de Meyer que l’on s’immisce dans l’histoire des Comanches, celle des propriétaires texans ; mais également plus récemment avec la Seconde Guerre Mondiale vue depuis l’intérieur du pays.

Outre cette trame historique, l’autre point fort réside dans l’intrigue générale et les personnages. Tout d’abord, l’intrigue. Mêlant l’Histoire (avec un grand H, s’il vous plaît), des conflits et désaccords familiaux nous sont racontés à travers les destins de ces trois personnages qui prennent la parole tour à tour. De fait, Eli s’adresse directement à nous, nous suivons les déconvenues de Peter à travers son journal intime, tandis que le point de vue de Jeanne-Anne est exprimé par un narrateur externe. Lesdits personnages sont extrêmement complexes et complets, ce qui les rend captivants à suivre.

Assurément un roman d’une famille américaine à lire. En plus d’être addictif, il nous permet de comprendre comment l’Amérique en est arrivée là. Des bisons au pétrole, des Comanches à l’Irak, tout est passé en revue.

Pour plus d’informations, je vous donne rendez-vous sur le site d’Albin Michel.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité