Ce n’est plus vraiment surprenant d’affirmer que le futur des maisons de jeu se dorénavant sur le Web. Toutefois, même si cela semble évident aujourd’hui, ça n’as pas toujours été le cas. En effet, lors de l’ouverture des premiers casinos en ligne avant les années 2000, les maisons de jeux de casino peinaient à convaincre. À cette époque, les casinos terrestres étaient promus à un avenir radieux. De plus, entre les années 2006 et 2010, des gouvernement tels que les USA avaient bannies de manière stricte les activités des casinos virtuels.

De 2011 à nos jours

La dernière décennie aura marqué un tournant radical du secteur des jeux de casino en ligne. EN Europe, les casinos en ligne ont été autorisés début 2011, et ailleurs dans le monde, le secteur des jeux d’argent sur internet se régularise de plus en plus. Il y a deux raisons à cela. La première raison est que des gouvernements préfèrent encadrer de manière responsable le domaines de jeux primés en ligne, et de l’autre, c’est un bon moyen de taxer un secteur qui représente une manne financière.

Jouer au casino est courant sur Internet

Le domaine des jeux d’argent, tout secteur confondu (les paris sportifs en tête de liste) s’est véritablement digitalisé en l’espace d’une dizaine d’années seulement. Les casinos ont bien sûr suivi la tendance. La digitalisation de plusieurs industries a radicalement changé la donne ! Les biens de consommation s’achètent de plus en plus via des plateformes Web spécialisés, et la pratique des jeux d’argent aussi. En France par exemple, même si les machines à sous sont interdites sur Internet, les sites de paris en ligne, de loteries, et de paris hippiques font dorénavant partie des domaines les plus fleurissants de la décennie. Hors-France, comme ici avec les sites de casino en ligne au Québec, les opérateurs de casino disposent d’offres de jeux qui a de quoi inquiéter les maisons locales de jeux d’argent. En effet, les casinos virtuels canadiens génèrent des volumes d’affaire qui ont largement dépassés ceux des casinos terrestres.

L’Europe est le plus gros marché des casinos virtuels

Les pays de la CEE autorisent l’activité des opérateurs de casino sur Internet. Le pionnier européen qui bénéfice le plus de cette manne est Malte. D’ailleurs le PIB de ce tout petit pays au large de la Sicile est fortement impacté par le juteux marché des casinos virtuels. Ayant une approche libérale sur les jeux en ligne, l’Autorité Maltaise des jeux d’argent héberge des centaines d’entreprises liées aux sites de paris en ligne, et aussi à des sociétés spécialisées dans le monde des machines à sous, du blackjack, et de la roulette. Malte est à ce jour une référence mondiale dans le club fermé des jeux virtuels.   Hors Europe, c’est en Angleterre et au Canada que les opérateurs Web de casinos se développent le plus. Rien qu’au Canada, comme vu sur ce site gratuit de la roulette, des jeux de table se pratiquent en immersion dans le monde feutré des salles de jeux.

Jeux de casino en langue française

Les autorités de France n’autorisent pas les jeux de casino à distance depuis l’année 2011. Ce choix drastique du gouvernement a pour but de préserver les intérêts des casinos terrestres. Qu’en est-il dans les autres pays francophones ? En Belgique, en Suisse et au Luxembourg, s’inscrire sur des casinos en ligne régulés est courant. Ces trois pays voisins de la France autorisent les amateurs de casino de se divertir en ligne sur tout type de jeux d’argent. Il en découle, par exemple, que des opérateurs Web de jeux à distance sont devenus de véritables références sur des sites de casino en ligne au Luxembourg.

Le marché mondial des casinos virtuels

Au niveau mondial, plus de 80 pays ont régulé le domaine des jeux de casino à distance. Les plus grand marchés des casinos virtuels sont actuellement basés à Malte et en Angleterre. Ces deux pays font office de références de la digitalisation des casinos terrestres. Toutefois, récemment, aux États-Unis, plusieurs États ont ouverts leurs marchés aux casinos virtuels, il est donc fort probable que les USA deviennent les plus grands marché mondial des jeux d’argent dans un proche avenir.

Emplois et taxation des casinos virtuels

Le jeu, ça rapporte ! Il suffit de voir ce que représente l’Euro millions pour s’en rendre compte. Face à la recrudescence des activités des casinos virtuels, c’est en toute logique que des gouvernements ont fait le choix de légaliser les jeux de casino en ligne. Ce choix a un double avantage : créer des emplois et taxer les recettes des sociétés opérant les casinos virtuels. De plus, c’est aussi un bonne façon pour encadrer de manière sérieuse les activités des jeux d’argent sur Internet. En ce domaine, des outils sont mis en place afin de protéger les joueurs les plus vulnérables en les empêchant de jouer de manière addictive et irresponsable.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.