September 22, 2018

Le goût du large, de Nicolas Delesalle

Nicolas Delesalle Le Gout du LargeQui n’a jamais rêvé de prendre le large, à la découverte de nouveaux horizons, de nouvelles cultures et nouvelles terres ?

Le titre de ce roman présage une œuvre initiatique, un recueil de voyage. Mais vous comprendrez dès la lecture des premières pages que ce n’est pas un roman de voyage comme les autres. Il s’agit plutôt d’un récit introspectif, des mémoires d’un journaliste à travers ces différents voyages sur le terrain.

La mer. Quel meilleur endroit pour se plonger dans ses pensées ? C’est sur fond de mer que Nicolas Delesalle organise ses récits de voyage, mais dans un lieu atypique puisqu’il voyage à bord du cargo MSC Cordoba, porte-conteneurs, lors de son trajet depuis Anvers jusqu’à Istambul.

A travers son récit, il nous rappelle le côté éphémère de la vie et ainsi que ses limites. « C’est la vie. C’est la mort ». Profiter de la vie, espérer ne pas être au « mauvais endroit au mauvais moment », être réaliste.

Loin de nous les récits paradisiaques de voyage sur fond de mer turquoise et îles enchanteresses. Ici, le récit prend une touche beaucoup actuelle et politique et vous emmènera dans des endroits bien différents les uns des autres tout au long de ses voyages: Indonésie, Afrique , Russie ou encore Afghanistan mais aussi dans des lieux plus que surprenants comme une grotte de l’Aveyron.

Nicolas Delesalle offre une très belle œuvre, un porte-conteneurs comme métaphore de la vie et des mémoires d’un homme, le tout sur une toile de fond on ne peut plus actuelle. Peu banal, non ?

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité