Notamment en raison de l’engorgement des villes et de la pollution générée par la cohorte des voitures qui y circulent, la mobilité douce s’est progressivement installée comme un enjeu majeur de notre société moderne. Consciente de la nécessité de penser différemment les moyens de déplacement, l’équipe de Conso-Mag vous propose le test d’un des derniers-nés dans la gamme des vélos pliants signés Decathlon : le BTWIN Tilt 900 Aluminium.

Le BTWIN Tilt 900 Aluminium, quelle place dans la gamme de Decathlon ?

On le sait, la célèbre chaîne de magasins de sport propose généralement des produits de différentes gammes et à différents prix. Les vélos pliants ne font pas exception. Dans ceux produits par Decathlon himself (les BTWIN), il existe donc plusieurs modèles allant de l’entrée de gamme (le Tilt 100) à celui qui nous intéresse aujourd’hui (le Tilt 900) en passant par les Tilt 120 et 500. Il en existe aussi désormais un pourvu d’une assistance électrique.

Le Tilt 900 Aluminium est donc ce qui se fait de mieux dans la gamme BTWIN et il est proposé par Decathlon au prix de 500 €. A ce prix-là, la marque nous garantit un vélo à la fois compact, performant et aux finitions soignées. Est-ce réellement le cas ? C’est ce que nous avons cherché à déterminer…

Un vélo alliant charme, robustesse et maniabilité

Disons-le sans ambages, le Tilt 900 Aluminium séduit d’emblée par son design et par la qualité de ses composants. Ici, et c’est un fait indéniable, l’esthétique n’a pas été sacrifiée sur l’autel de l’économie d’échelle, loin s’en faut. Le cadre en aluminium brossé, vernis et fumé tire sur le marron clair alors que la selle et les poignées du guidon sont en cuir brun. Le vélo dégage une sorte de charme à l’anglaise et si son côté pliant l’ancre dans la modernité, il n’en a pas moins un superbe aspect « hors-du-temps ».

L’esthétique du vélo, vous l’aurez compris, est entièrement validée par notre équipe de testeurs et il en est de même pour sa robustesse. Le cadre en aluminium lui confère un aspect solide qui se confirme à l’usage. De plus, le choix de l’aluminium lui permet de rester dans la norme en termes de poids (12,2 kg) et ce, surtout pour un vélo aussi résistant. Cela dit, si ce poids n’est donc pas du tout exagéré pour un vélo de ce type (au contraire), il n’est pas non plus à négliger. Un voyageur dont plusieurs escaliers émailleraient le trajet (coucou les tunnels souterrains des gares) ne manquera pas de le ressentir quand il s’agira de monter ou de descendre sa monture. Mais c’est malheureusement souvent le cas pour les vélos pliants et puis, ce problème ne se posera véritablement qu’en cas de volées d’escalier car pour le reste, même en étant plié, le Tilt 900 peut se pousser comme un trolley. Certes, la manœuvre demandera un tout petit peu d’entraînement pour trouver le bon angle (et ne pas frotter le garde-boue sur le sol) mais une fois la technique maîtrisée, se promener à côté de son vélo plié devient tout à fait possible.

Quant au pliage justement, il se fait sans difficulté (une quinzaine de secondes) même si un petit bémol doit être mis sur les aimants placés sur le cadre. Il est arrivé que lors d’une manipulation trop brusque, l’aimant maintenant le guidon contre la roue se relâche et à deux reprises, les deux aimants maintenant le vélo plié ne se sont pas parfaitement alignés, l’un passant sous l’autre. Rien de très dommageable évidemment car il a suffi d’une légère manipulation pour les décoincer mais ce petit détail aurait peut-être mérité d’être optimalisé.

Des performances enthousiasmantes

Il faut là-aussi le dire sans détour, le Tilt 900 Aluminium offre des performances à la hauteur de ses promesses. Dès les premiers coups de pédale, on sent que le vélo en a sous la selle. Equipé d’une transmission Shimano Sora 9 vitesses, il s’adapte à n’importe quel type de trajet et ni les côtes ni les descentes ne sauront l’effrayer. Ses roues de 20 pouces (dotées de pneus renforcés anti-crevaison) permettent une prise de vitesse rapide et l’heureux cycliste perché sur le Tilt 900 avale les kilomètres plus rapidement qu’il ne l’aurait imaginé.

Et le tout, dans un confort optimal. Là-dessus, le Tilt 900 Aluminium est tout simplement irréprochable. Les poignées ergonomiques sont bien conçues et la selle est dotée d’une mousse à mémoire de forme dépourvue de couture (afin de ne pas permettre la pénétration de l’eau en cas de pluie). L’équilibre est idéal et la robustesse de l’ensemble rassurante. Plus que jamais, si rouler est nécessaire, c’est aussi (et avant tout) un plaisir !

En conclusion

Très clairement, le BTWIN Tilt 900 Aluminium a entièrement répondu à nos attentes. Il est certes le vélo le plus cher de la gamme proposée par Decathlon en matière de vélos pliants (hors vélo à assistance électrique) mais au regard des performances qu’il développe, il n’est pas spécialement onéreux par rapport au reste du marché. Même si le système de pliage aurait pu être un poil mieux pensé et que le vélo reste encombrant quand il s’agit de le transporter dans des escaliers, il demeure le compagnon idéal pour les déplacements urbains. Sa transmission 9 vitesses ne lui fait pas craindre les côtes et ses roues de 20 pouces assurent une vitesse grisante à son utilisateur. De plus, à nos yeux, son design rétro le rend particulièrement élégant !

Découvrir le Btwin Tilt 900 Aluminum sur le site de Decathlon

Découvrir l’ensemble de la gamme des vélos pliants proposés par Decathlon

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.