September 26, 2018

LEGO Jurassic World

Retour dans l’univers LEGO aujourd’hui avec l’arrivée sur plus ou moins toutes les plates-formes de LEGO Jurassic World. Comme c’est le cas pour chaque titre – ou presque – aux couleurs des célèbres petites briques, le jeu reprend la trame scénaristique des films de la saga, en y ajoutant une bonne dose d’humour et de situations improbables. On retrouve donc bien évidemment le récent Jurassic World, mais aussi les aventures originales à Jurassic Park, ce qui va permettre aux plus vieux qui s’essayeront au jeu un bon élan de nostalgie. Quatre aventures à vivre donc.

Un petit prologue nous familiarise avec les commandes et possibilités de ce nouvel opus. On retrouve tout ce qui a fait le succès des jeux estampillés LEGO : la coopération de deux personnages – ou plus dans certains cas – pour progresser en utilisant leurs compétences spécifiques, la destruction de plus ou moins tout ce qui se présente face à nous pour récupérer plein de petites pièces LEGO, mais surtout la découverte d’une licence magique sous un angle totalement différent.

En prenant l’exemple de Jurassic World – mais la donne est la même du côté de Jurassic Park, qui se trouve dans une autre zone du jeu – le parc d’attraction sert de hub au titre. On s’y promène librement, dans un pseudo monde ouvert (beaucoup moins vaste que LEGO Marvel Super Heroes en revanche, qui proposait une version light de New York) où se trouvent toutes sortes de choses à faire. Un accès aux différentes missions, qui nous font suivre la trame scénaristique, mais également des tonnes de missions annexes mini-jeux. Courses, dinosaures à soigner, photos à prendre, énigmes à élucider, briques à récupérer. Tout ce qui fait le sel des jeux LEGO est de retour dans une version Jurassic vraiment sympa.

Les niveaux, quant à eux, reprennent là aussi le principe de base de la saga. A savoir que l’on doit y passer une première fois en mode Histoire, avec des personnages imposés, pour débloquer ensuite le mode Jeu Libre. Il faut alors y retourner pour tenter de débloquer le 100%, toujours aussi délicat à obtenir dans l’ensemble des missions. On doit alors utiliser les compétences spéciales de chacun des personnages pour avoir accès à tous les passages autrefois bloqués. La grosse nouveauté de cet opus, c’est la possibilité de prendre le contrôle de dinosaures pour utiliser certaines de leurs compétences spéciales. Les vélociraptors peuvent se servir de leurs griffes pour activer certains interrupteurs, les tricératops peuvent charger pour défoncer certains passages bloqués, les T. Rex peuvent briser des objets avec leur cri surpuissant ou arracher des objets de grande taille, etc. C’est un régal de prendre le contrôle des dinos, et les plus jeunes vont assurément adorer !

Techniquement, le jeu est réellement au point. Forcément, l’univers LEGO n’est pas celui qui permet le plus grand nombre de prouesses techniques, mais la version Xbox One que l’on a testé nous a largement convaincu. C’est très propre, les quelques effets de lumière compliqués très bien gérés. Côté son, on retrouve des doublages en français plutôt sympas sans que ça ne vole très haut, mais surtout les thèmes les plus célèbres de la saga. On a encore des petits frissons en entendant les notes de John Williams, plusieurs années après la première symphonie !

Au final, LEGO Jurassic World se pose comme un excellent jeu de la saga LEGO. Le titre sait, à défaut de se réinventer totalement, proposer son lot de nouvelles idées. Un achat indispensable pour tout fan de la licence Jurassic Park, qu’il soit jeune ou moins !

Acheter en ligne : 45,11 euros

source : chezjo.net

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité