July 22, 2018

Les agneaux du Seigneur, de Yasmina Khadra

Yasmina Khadra est un écrivain internationalement reconnu. Traduit en plus de 40 langues, lauréat de nombreux prix, ses oeuvres ont été adapté sur les écrans ou en BD à maintes reprises. J’ai découvert cet auteur avec Les agneaux du Seigneur, mais je n’ai pas été séduit, loin de là …

A1ff3fylFmL._SL1500_Ghachimat est un village algérien. Au début, nous y rencontrons les divers personnages de l’oeuvre : une bande d’amis. L’un est policier, l’autre instituteur, un autre est écrivain public et bien d’autres. Tous ont pour point commun l’amertume, cette sensation désagréable d’être passé à côté de leur vie. Peu à peu, cette rancune va grossir comme un enfant dans le ventre de sa mère, jusqu’au moment où elle sera extériorisée. Le retour d’un Cheikh dans ce village sera l’élément déclencheur de toute une guerre. Le village commence ainsi à se diviser et les amis d’antan deviennent peu à peu les ennemis de demain.

Qu’on se le dise clairement, je crois que pour saisir toute la portée de ce livre, je n’ai pas les connaissances nécessaires. D’abord, sur l’Algérie, son histoire et ses troubles politiques. Rappelons-le, l’histoire se déroule au début des années 90. Ensuite, parce que la culture orientale n’est pas la mienne : ainsi les prénoms, les lieux, les mots de cette culture utilisés tels quels m’embrouillaient. Un manquement de ma part ou bien parce que l’ouvrage est trop court (à peine plus de 200 pages), je ne saurais pas vous le dire. Mais cela a gêné ma lecture, naturellement.

Ce que je ne peux pas enlever à Yasmina Khadra, malgré tout, c’est son style d’écriture que j’ai beaucoup aimé. Simple, fluide, sans fioritures tout en utilisant les justes mots, ça m’a permis de lire avec plus d’aisance le livre, bien que le reste n’ait pas été au rendez-vous.

Je pense ne pas avoir choisi le bon livre pour découvrir cet auteur renommé. Sa célébrité le dépassant, j’avoue que j’en attendais plus de ce livre et que j’ai été déçu par cette découverte.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité