Les belles apparences, de Vi Keeland

Rachel Martin est une jeune femme pétillante qui cherche à cacher sa vulnérabilité derrière son humour. Dans le cadre de sa thèse en art-thérapie, elle s’apprête à devenir l’assistante d’un professeur de musique au conservatoire : Caine West… qui a la réputation d’être froid et antipathique.

Lorsque Rachel arrive au conservatoire, elle découvre avec embarras que Caine n’est autre que l’homme si séduisant qu’elle a insulté la veille dans le bar où elle travaille… l’ayant pris pour quelqu’un d’autre. Bouleversée par cette rencontre, Rachel enquête sur Caine et découvre que derrière les apparences d’un professeur de musique bien sous tous rapports, se cache un homme sombre qui dissimule un passé douloureux.

Même si cet ouvrage laisse présumer de la fin, il y a quand même une histoire en parallèle qui nous tient vraiment en haleine … Pourquoi Caine n’est-il pas devenu la rockstar qu’il aurait dû être ??? Et quel rapport entre son passé, son présent et son futur ???

Il faut le reconnaître, ce drôle de personnage de Caine nous attire et nous passionne… Bon, d’accord, pas autant qu’il ne passionne Rachel, mais à travers la lecture de ce livre, on comprend bien pourquoi… Et cette demoiselle, qu’a-t-il bien pu lui arriver pour qu’elle soit si attachée et si attachante ?

Vraiment, si au départ de notre lecture, on se dit de suite : ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants, on est en fait loin de la réalité, loin de s’imaginer ce qui lie Caine et Rachel, et comme pour tout bon livre, une fin qui n’est pas prévisible relève l’intérêt du livre !

Juste un petit bémol .. à travers cette belle histoire se glissent parfois des dialogues à la limite de la vulgarité. Mais ils sont si peu nombreux qu’ils sont très vite atténués.

Alors oui, sans retenue, ce livre fait partie des très bons petits romans à lire pour passer un très agréable moment, rempli de diverses émotions.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.