September 25, 2018

Les coups de coeur littéraires du mois

Vous l’attendiez, on l’attendait. Il est là. Le troisième épisode des « kiffes » de nos rédacteurs niveau lecture. Entre ça et les sorties du mois de septembre, il sera aisé pour vous de dénicher quelques bons livres pour la rentrée.

 Coup de coeur de Baptiste : La couleur des sentiments de Kathryn Stockett.

9782330013073_1_75 Jackson, Mississippi, 1962. Comme tout bon état du Sud qui se respecte, la ségrégation raciale sévit. Chaque famille blanche aisée possède sa « bonne », une femme de couleur payée (une misère) pour faire la cuisine, le ménage, s’occuper des enfants. Des tâches souvent ingrates mais pourtant vitales. Naturellement, ces femmes ne reçoivent que très rarement la moindre trace de considération ou gratitude. Comme dans cette époque pas si lointaine des Etats-Unis, ce que l’on semble bien vite oublier.

Ce livre est une véritable perle sur cette période historique. Avec un style d’écriture assez vieillot qui retransmet bien l’atmosphère, le courage de ces femmes de couleur, l’attachement à d’autres personnages blancs qui ont l’esprit plus ouverts, le dégoût pour d’autres qui les rabaissent sans cesse.

Un livre à découvrir très vite et dont on ne voit pas défiler les pages. Un peu dans le même style, je vous avais présenté le très bon Mississippi de Hillary Jordan.

Coup de cœur d’ Annaël : Le labyrinthe de James Dashner

le labyrintheQuand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’acier. Chaque nuit, le plan en est modifié. Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire..

J’ai acheté ce livre en apprenant son adaptation au cinéma, et il faut dire que je ne suis pas du tout déçue ! Ce roman de James Dashner est très captivant, on ne s’ennuie jamais, tout est fait pour qu’on dévore ce tome. L’histoire est très originale, pleine de rebondissements, l’intrigue est forte et ne manque pas de rythme. L’auteur a su créer un univers nouveau, encore jamais imaginé et c’est avec beaucoup d’impatience que j’attends de voir son adaptation au cinéma. Bien évidemment ce premier tome d’une trilogie ne restera pas seul longtemps puisque je vais m’empresser d’aller acheter les tomes 2 et 3 déjà sorti !

Coup de cœur de Gabriel : Le sang de Clovis de Cavanna

le sang de clovisEt oui. Encore. François Cavanna. Toujours lui. Définitivement l’un de mes deux auteurs préférés. Si ses bouquins les plus connus sont les deux premiers volumes de son autobiographie – les Ritals et les Russkoffs -, il a écrit plusieurs dizaines de bouquins. Et notamment plusieurs romans historiques, retraçant notamment l’histoire mérovingienne. Dans la lignée de Le Hun blond, La Hache et la Croix et Le Dieu de Clotilde, voici donc Le sang de Clovis, le 4e volume de la série Les Mérovingiens.

Dans son style caractéristique, populaire et énergique, le fondateur d’Hara-Kiri et de Charlie Hebdo, nous fait vivre les aventures amoureuses de Frénégonde et Brunehaut, deux femmes fortes de ce siècle d’épouvante, sur fond de guerres incessantes entre frères pour la conquête de nouveaux territoires. Entre inceste et trahison, elles mènent une partie terrible où les mises sont des empires.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité