July 21, 2018

Les sorties ciné de la semaine du 20 août

C’est bientôt la fin des vacances et il y a comme une odeur de rentrée dans l’air. Mais pas de panique, Conso Mag vous donne une raison de ne pas désespérer avec les sorties ciné qui vous attendent cette semaine ! Au programme : Expendables 3, Nos étoiles contraires, Sils Maria et Catacombes.

Retour des gros muscles d’Expendables 3 pour de nouvelles scènes d’action épiques et surréalistes. Un ancien fondateur des Expendables qui avait retourné sa veste et était devenu trafiquant d’armes (Mel Gibson) revient d’entre les morts à la plus grande surprise de Barney (Sylvester Stallone), qui pensait pourtant s’en être débarrassé. Rempli de haine et de désir de vengeance, le vendu s’en prend aux Expendables. Mais Barney n’a pas dit son dernier mot et fait appel à la jeune génération pour renvoyer son ancien camarade dans la tombe. Le casting de départ rempile une nouvelle fois pour ce troisième opus (Sylvester Stallone, Jason Statham, Arnold Schwarzenegger, Jet Li), avec quelques changements : on dit au revoir à Bruce Willis (a priori parce qu’il revenait trop cher à la production) mais bienvenue à… Harrison Ford, Mel Gibson, Antonio Banderas et Wesley Snipes ! Le film, réalisé cette fois par Patrick Hugues, promet d’être aussi explosif que les deux premiers avec une telle équipe…

C’est LA romance la plus attendue de l’été : le drame Nos étoiles contraires, second long métrage de Josh Boone, à qui l’on doit également le film Stuck in Love sorti en 2012. Points communs entre ces deux films : il s’agit ici aussi d’une comédie dramatique sur un fond de romance et Josh Boone fait encore une fois appel à l’acteur Nat Wolff pour l’un de ses personnages. Dans Nos étoiles contraires, on suit l’histoire d’amour tragique de deux adolescents touchés par la maladie du cancer : l’un est en rémission (Hansel Elgort), l’autre se meurt (Shailene Woodley), mais tous deux partagent la même vision décalée du monde et un sens de l’humour qui les aide à surmonter les épreuves les plus difficiles. Les deux acteurs principaux avaient déjà tourné ensemble dans le film de science-fiction Divergente (mais en tant que frère et sœur). Ils renouvellent ici pour un script plus proche de la réalité, et plus dur. Le bonus du film, c’est sa bande originale : Birdy, Kodaline, Tom Odell, Lykke Li, M83…

Juliette Binoche. Kristen Stewart. Chloë Grace Moretz. Trois femmes appartenant à trois générations différentes et qui se partagent l’affiche du drame français Sils Maria, justement basé sur les conflits de générations. Vieillir est difficile. Surtout lorsque l’on a été autrefois une icône enviée comme c’est le cas de Maria Enders (Juliette Binoche). Jeune comédienne, elle rencontre un succès fabuleux en interprétant dans une pièce de théâtre une jeune fille qui pousse au suicide la femme plus mûre qu’elle a séduite. Des années plus tard, on lui propose de rejouer dans la même pièce, cette fois-ci pour interpréter le rôle la femme mûre. Un coup dur pour la star, d’autant que celle qui reprend son ancien rôle (Chloë Grace Moretz) l’insupporte. Poussée dans cette aventure par sa belle assistante (Kristen Stewart), la comédienne se retrouve piégée dans une situation inconfortable, voire cauchemardesque. Saura-t-elle aller jusqu’au bout sans perdre la face ?

S’enfoncer dans les profondeurs des mystérieuses catacombes de Paris à la recherche d’une cavité secrète cachée 113 mètres sous terre, c’est ce que décide le groupe d’explorateurs du film d’épouvante américain Catacombes. Construites en 1785, les catacombes, ce sont 320km de galerie et 6 millions de corps et restes humains. Entre les sombres chemins étroits et les morbides découvertes d’ossements humains, l’équipe fera face à ses peurs les plus enfouies en s’aventurant dans des parties encore inexplorées de ce labyrinthe souterrain. La jeune étudiante en archéologie urbaine à l’origine de l’expédition ainsi que le reste du groupe vont en venir à sérieusement regretter d’avoir osé pénétrer dans ce lieu que l’on appelle aussi l’empire de la mort. Mais la véritable question est : arriveront-ils à en sortir vivants ? Réalisé via la forme du found footage (la même technique que dans Le Projet Blair Witch de 1999), le film semble particulièrement effrayant. De quoi vous faire hésiter à visiter les catacombes…

 

De l’action, de la romance, du drame et de l’épouvante… Quelques soient vos envies, le 7ème Art vous le fournit ! Allez, bon film !

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité