May 24, 2018

Les sorties ciné de la semaine du mercredi 11 mars 2015

Envie d’aller voir un petit film sympa au ciné cette semaine ? Jetez un œil (voire deux) aux recommandations de Conso-Mag avant de vous lancer ! Au programme, le drame historique Selma, la folle comédie The Voices, le film d’action Night Run et le film d’horreur Lazarus Effect.

Quelques jours seulement après le 50ème anniversaire de la marche historique de Martin Luther King de Selma à Montgomery aux Etats-Unis (et le poignant discours du Président américain Obama), c’est maintenant au tour du film Selma de rendre hommage à la figure emblématique du mouvement des droits civiques qu’a été Martin Luther King. Luttant courageusement en faveur du droit de vote des Noirs, le Dr. Martin Luther King s’engage en 1965 dans une campagne pacifique à Selma. Afin de pousser le gouvernement américain à réagir et à s’intéresser aux injustices d’ordre racistes dont les Noirs sont victimes, une marche de protestation est lancée. Les participants à cette marche feront l’objet d’une répression particulièrement violente et brutale, mais parviendront à pousser le Président américain de l’époque Johnson à adopter le Voting Rights Act accordant le droit de vote à tous les citoyens américains. Un tournant historique. Beaucoup d’émotions en perspective. Un film à ne pas manquer. (Pour l’anecdote, la célèbre Oprah Winfrey fait partie du casting et a produit en partie le film).

L’autre sortie cette semaine à ne pas rater, c’est la comédie américaine complètement barrée The Voices, avec Ryan Reynolds, Gemma Arterton, Anna Kendrick, un gros chien sympathique et un chat pas très bienveillant (voire carrément psychopathe). Oui, parce que dans ce film, le chien et le chat… parlent (le chat est d’ailleurs plutôt vulgaire, si vous voulez mon avis). Il faut dire que Jerry (le personnage joué par Ryan Reynolds) est « un peu » schizophrène, et apparemment, il a « un peu » omis de prendre les médicaments prescrits par sa psychiatre. Oups ! Du coup, son chat M. Moustache lui ordonne de tuer des gens (des femmes en particulier) et son chien Bosco essaye de l’en dissuader. Voilà qui risque de compliquer les projets amoureux de Jerry, sous le charme de la comptable super sexy de l’usine dans laquelle il travaille. Bref, The Voices, c’est l’histoire des aventures d’un gentil serial killer « un peu » fou, poussé au meurtre par un chat diabolique. Après Persepolis, la réalisatrice Marjane Satrapi a remporté avec ce thriller délirant le Prix du Jury et le Prix du Public au Festival du Film Fantastique de Gérardmer de 2015.

Côté film d’action, on a Liam Neeson qui reprend du service cette semaine dans le thriller Night Run signé Jaume Collet-Serra, un réalisateur que l’acteur connaît bien puisqu’ils ont déjà travaillé ensemble sur deux autres films d’action, Non-Stop et Sans identité. Le pitch du film : un hitman plus très jeune (Liam Neeson) se retrouve à devoir choisir entre tuer son propre fils (Joel Kinnaman) dont la tête a été mise à prix ou trahir les siens. Regrettant certains des choix qu’il a pu faire par le passé, le tueur à gage décide de se racheter en protégeant la vie de son fils, se mettant alors à dos son plus vieil ami mafieux (Ed Harris). Il est temps pour le Fossoyeur de retourner sa veste de truand et de favoriser les liens du sang. Beaucoup de baston et de gun fight en perspective, ainsi que des phrases du genre « Je vais traquer ton fils avec tous les moyens que j’ai, et puis je te laisserai mourir » ou « Si t’appuies sur cette détente, tu vaux pas mieux que moi ». Du Liam Neeson, quoi. Petit bonus : c’est Junkie XL qui se charge de composer la bande originale du film, un artiste électro que l’on a déjà pu entendre dans Divergente et dont on entendra encore plus parler à l’avenir.

Les amateurs de films d’horreur vont eux aussi pouvoir savourer leur popcorn cette semaine grâce au film d’épouvante Lazarus Effect, un film présenté par le producteur d’American Nightmare, Paranormal Activity et Insidious (vous voyez le genre). Lorsque qu’une expérience scientifique au sein d’un laboratoire universitaire tourne mal et qu’une chercheuse (Olivia Wilde) est électrocutée, l’un des membres du reste de l’équipe (Mark Duplass) décide de tenter le tout pour le tout pour la ramener à la vie. Tous n’approuvent pas cette expérimentation contre-nature, mais l’expérience a lieu malgré tout. Contre toute attente, c’est un succès. La défunte revient à la vie. Désorientée mais vivante, la chercheuse électrocutée devient alors une patiente hors du commun pour le groupe de scientifiques. Mais peut-on réellement revenir de l’au-delà ? Plus le temps passe et moins le groupe reconnait celle avec qui ils travaillaient autrefois. Il y a quelque chose, dans sa personnalité, qui a changé. Quelque de différent. Quelque chose de terrifiant… Bouh !

Voilà, ce sont les quatre films qu’on vous recommande d’aller voir cette semaine (à choisir selon vos envies du moment). Bon ciné et à la semaine prochaine !

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité