November 19, 2018

Les sorties ciné de la semaine du mercredi 1er avril 2015

Côté ciné, cette semaine, on a de l’action, du mouton (oui, c’est un nouveau genre du cinéma qui se développe), de la comédie dramatique « british style » et du bleu-blanc-rouge (non je ne parle pas de vin, d’ailleurs le bleu c’est du fromage). Bref, on vous propose d’aller voir Fast and Furious 7, Shaun le mouton, Indian Palace – Suite royale ou/et Suite française.

La sortie la plus attendue, c’est bien évidemment celle du film d’action Fast and Furious 7, d’un côté parce que les fans de la franchise y sont fidèles et de l’autre parce que le film nous permet de revoir une dernière fois notre regretté bad boy Paul Walker qui nous a quittés trop tôt (et de découvrir ses frères, venus à la rescousse pour boucler certaines scènes du film qui n’avaient pas encore été tournées par l’acteur). Sinon, au niveau de l’histoire, on reste dans le même esprit : gros moteurs, gros muscles, beaucoup de testostérone et de cambouis, le tout avec une vengeance à la clé. Pour cette 7ème aventure de conducteurs de bolides, Vin Diesel et sa bande (Michelle Rodriguez sera à nouveau de la partie) affronte Jason Statham, qui tient le rôle de la méchante brute. A la réalisation, c’est James Wan qui a pris les commandes, un cinéaste qui se consacre habituellement plutôt dans l’épouvante (Saw, Insidious 1 et 2, Conjuring). Cascades effrayantes et spectaculaires en perspective !

Comme c’est le 1er avril mercredi, il était impossible de ne pas sortir un film ridicule histoire de se marrer un peu. Du coup, on a droit au film d’animation Shaun le mouton, qui a l’air aussi con que mignon. Peut-être avez-vous d’ailleurs déjà vu la série du même nom qui raconte les aventures de ce petit mouton attachant tiré de l’univers de Wallace et Gromit, peut-être pas. Si ce n’est pas le cas, voilà l’occasion rêvée pour faire la connaissance de ce personnage laineux qui va partir avec ses camarades à la recherche de leur fermier… en pleine ville. Ce sont les créateurs de Chicken Run qui nous le présentent, mais contrairement aux poulets de ferme, Shaun ne parle pas. Il n’y a aucun dialogue dans le film d’animation, tout est dans l’expression physique des personnages de pâtes à modeler. Pour ceux qui n’aiment pas les sous-titres, c’est donc parfait, pas de prise de tête. Et puis, qui a dit qu’il fallait parler pour être drôle ? Charlie Chaplin se débrouillait très bien sans.

Le premier film Indian Palace était plutôt réussi dans son genre et avait rencontré un succès inattendu. Du coup, il méritait bien une suite. C’est ce qu’on découvre cette semaine avec Indian Palace – Suite royale. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, Indian Palace c’était l’histoire d’une bande de seniors britanniques qui décident de passer leur retraite en Inde en s’installant dans ce qui était annoncé être un palace, mais s’avère plutôt un établissement délabré tenu par un jeune indien enthousiaste (joué par Dev Patel, le héros de Slumdog Millionaire). Vous allez me dire, pourquoi un tel succès ? Parce que les personnages sont incarnés par des acteurs qui, certes, ont pris de la bouteille, mais n’ont rien perdu de leur charisme. On a Maggie Smith (la star de Downton Abbey et ex-professeur McGonagall dans Harry Potter), Judi Dench (alias M dans les films de James Bond), l’excellent Bill Nighy (Good Morning England, Love Actually), et pour ce deuxième film, il y aura même Richard Gere ! Un beau portrait des retraités d’aujourd’hui, avec de la sensibilité et de l’humour, à la sauce british. Que du plaisir !

La France des années 40 a déjà fait l’objet de nombreux films, mais ce n’est pas tous les jours qu’on y voit Michelle Williams (My Week With Marilyn), Kristin Scott Thomas (Nowhere Boy), Sam Riley (Sur la route) et notre frenchie Lambert Wilson à l’affiche, et rien que pour ça, c’est déjà une raison d’aller voir le drame Suite française. D’autant plus que Kristin Scott Thomas a annoncé il y a un an ne plus vouloir faire de cinéma. Il pourrait donc bien s’agir de sa dernière prestation sur grand écran… Le pitch : pendant l’occupation de leur village par l’armée allemande, une jeune épouse et sa belle-mère se voient obligées d’accueillir un lieutenant allemand sous leur toit. Alors que son mari est retenu prisonnier au loin, la jeune femme commence malgré elle à se rapprocher du soldat allemand avec qui elle partage la même passion du piano. Sa belle-mère, quant à elle, ne peut voir en lui qu’un ennemi contre lequel il faut résister. Une histoire tragique qui montre bien que les choses ne sont jamais simples ni faciles, surtout en période de guerre.

PS : Pour les nostalgiques, certaines salles de cinéma rediffusent cette semaine le cultissime film Les Goonies !! Bon film !

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité