November 20, 2018

Les sorties ciné de la semaine du mercredi 7 janvier 2015

C’est parti pour les premières sorties ciné de l’année 2015 ! Au programme : un biopic, de la comédie et du drame.

Cette semaine, on découvre le troisième long-métrage d’Angelina Jolie (après A Place in Time et Au Pays du Sang et du Miel). Il s’agit d’Invincible, un biopic sur un jeune champion olympique au courage inépuisable qui se retrouve prisonnier dans un camp japonais pendant la Seconde Guerre mondiale et fera tout pour y survivre. C’est l’acteur Jack O’Connell qui incarne le jeune héros. Révélé par la série britannique Skins, il était récemment à l’affiche de Les poings contre les murs, ’71 et 300 : la naissance d’une empire (une véritable star montante, on vous dit !). Pour ce film, Angelina Jolie s’est entourée d’une belle équipe : côté scénario, on retrouve les frères Cohen, le directeur de la photographie est le même que pour Skyfall, Jarhead, Un homme d’exception, etc.… et la bande originale du film est signée Alexandre Desplat. Un beau film en perspective.

La comédie française de la semaine c’est Chic ! avec Fanny Ardant (La femme d’à côté, 8 femmes), Éric Elmosnino (La Famille Bélier), Marina Hands (Sous les jupes des filles, Le code a changé) et Laurent Stocker (Cyprien). L’histoire : une célèbre créatrice de mode plutôt théâtrale perd toute son inspiration artistique à la suite d’une tragique rupture, mettant l’ensemble de la maison de haute couture en péril. Pour stimuler à nouveau la styliste et lui permettre de créer une nouvelle ligne de vêtements à temps pour la présentation des nouvelles collections, la directrice de l’établissement de renom décide d’employer les grands moyens : lui trouver une nouvelle muse. Trouvera-t-elle l’homme de la situation ? Qui sera l’heureux élu ? Réponses en salles ce mercredi. Un film fait sur mesure pour les amateurs de comédies romantiques et les amoureux du monde de la mode.

Pour une pointe d’humour british et un souffle de rébellion dans le milieu militaire des années 50, c’est vers Queen and Country de John Boorman qu’il faut se tourner. Repéré par la Quinzaine des réalisateurs de Cannes 2014, ce drame britannique met en scène Bill Rohan, un jeune instructeur coincé malgré lui dans un camp d’entrainement pour former les jeunes recrues de la guerre de Corée. Pour protester contre ce milieu autoritaire et pour oublier leur ennui, lui et son ami espiègle vont enchaîner les mauvaises plaisanteries à l’encontre de leur détestable Sergent Major (incarné par non autre que David Thewlis, alias Remus Lupin dans la saga Harry Potter). Mais ce qui leur tient le plus à cœur, c’est de draguer les filles à chacune de leurs escapades, et en particulier une belle blonde… Ce long-métrage est en réalité la suite de l’histoire du personnage principal de Hope and Glory (La Guerre a sept ans), un autre film de John Boorman. Il avait d’ailleurs remporté le Golden Globe de la Meilleure comédie en 1988.

Sinon, pour ceux qui ne craignent pas les ambiances glauques, il y a aussi L’Affaire SK1, un film policier français tiré d’une dramatique histoire vraie (l’affaire parisienne Guy Georges). On y suit un jeune inspecteur de la PJ du 36 Quai des Orfèvres et sa traque à l’encontre d’un serial killer (d’où le nom de l’affaire « SK1 » – S pour Serial et K pour Killer). En raison du manque de moyens humain et financier, l’enquête prendra des années. Des années pendant lesquelles le jeune inspecteur verra défiler les jeunes victimes du tueur sans arriver à l’arrêter. C’est Raphaël Personnaz qui incarne le jeune inspecteur (vu dans Marius, La Stratégie de la poussette, ou plus récemment dans Une Nouvelle Amie). Figurent également au casting Natalie Baye, qui joue ici une avocate intéressée par la personnalité du tueur en série, et Christa Theret (l’actrice de L.O.L). Un film pas facile à digérer quand on n’a pas le moral, alors gare aux âmes sensibles !

On se retrouve la semaine prochaine pour de nouvelles aventures sur grand écran !

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité