December 12, 2018

Les sorties ciné de la semaine du mercredi 8 avril 2015

Après vous être gavé de chocolats ce week-end, vous pensiez aller faire du sport pour éliminer ? Erreur fatale ! Ce qu’il vous faut vraiment, c’est vous poser au ciné devant un bon film pour pouvoir digérer tout ça. Certains auront peut-être même besoin d’enchaîner plusieurs films ! Les gloutons !

Au risque de vous donner une indigestion, je conseille quand même vivement d’aller voir le drame Cake de Daniel Barnz (Phoebe in Wonderland, Sortilège). On y retrouve une Jennifer Aniston sans maquillage (oui, elle a osé !) et dans un rôle qui, à première vue, ne lui ressemble pas (on l’a surtout vue dans des comédies, que ce soit avec Friends ou Les Miller, une famille en herbe). Pari réussi pourtant pour l’actrice puisque sa splendide prestation lui a valu une nomination aux Golden Globes et une autre aux Screen Actors Guild Awards. Bon, je vous rassure, il y a pas qu’elle dans le film. Il y a aussi Anna Kendrick (Pitch Perfect), Sam Worthington (Avatar), Felicity Huffman (Desperate Housewives) et son mari William H. Macy (Shameless US), et même Britt Robertson (The Secret Circle). Le film s’intéresse à la vie d’une victime d’un accident grave après l’accident. Il traite de la dépression, la souffrance physique, des antidouleurs, de l’impact de l’accident sur le moral des victimes et sur celui de leur entourage. En bref : comment remonter la pente et réapprendre à vivre après un accident qui a tout bouleversé ? Un véritable voyage vers la guérison

Un autre film avec une belle blonde à l’affiche : le thriller franco-américain Dark Places, réalisé par le français Gilles Paquet-Brenner (le réalisateur de Gomez & Tavarès). Libby Day a survécu à une nuit traumatisante dans son enfance : lorsqu’elle avait 8 ans, son frère âgé de 16 ans a assassiné sa mère et ses sœurs. Du moins, c’est ce que tout le monde a cru pendant 30 ans, jusqu’à ce qu’un club de passionnés de crimes, le Kill Club, ne vienne remettre en question la culpabilité de celui-ci. Mais si son frère est innocent, qui a tué sa famille ? Que s’est-il réellement passé à la ferme cette nuit-là ? Au casting, on retrouve la belle Charlize Theron dans le rôle de Libby Day, Nicholas Hoult (Skins, Warm Bodies) dans celui du membre du Kill Club, ainsi que Chloë Grace Moretz (Kick-Ass, Si je reste) et Tye Sheridan (The Tree of Life, Mud, Joe). Avec son fond de tragédie familiale et sa critique des apparences trompeuses, le film n’est pas sans rappeler Gone Girl, qui avait su séduire le public. Rien d’étonnant quand on sait que Dark Places est l’adaptation du livre du même nom écrit par Gillian Flynn, l’auteur de Gone Girl. Les enquêteurs amateurs devraient adorer

Première réalisation d’un long métrage pour le comique Jamel Debbouze avec le film d’animation  Pourquoi j’ai pas mangé mon père, adapté du livre très drôle « Pourquoi j’ai mangé mon père » de Roy Lewis. Réalisateur, scénariste, acteur et voix de doublage du personnage principal, Jamel Debbouze s’est impliqué à fond dans cette comédie. D’ailleurs, le film ayant été tourné via performance-capture (une première en Europe), vous ne pourrez pas ne pas reconnaître Jamel Debbouze en regardant bouger Edouard. Edouard, c’est un singe pas comme les autres, plus évolué, plus proche de l’homme préhistorique. Parce qu’il est différent physiquement, son clan l’exclut à sa naissance et le contraint à vivre à l’écart. En s’éloignant des arbres dans lesquels se réfugient les autres singes, Edouard va faire d’incroyables découvertes (comme marcher sur deux pieds ou faire du feu), mais surtout, il va faire la rencontre d’une certaine Lucy ! Si l’histoire se déroule pendant la préhistoire, les dialogues sont, eux, très modernes, et surtout très drôles !

Cette semaine sort aussi en salles le très attendu film de Ryan Gosling Lost River. Mais attention ! Pour celles et ceux qui pensaient pouvoir aller baver devant Ryan Gosling en regardant le film, vous avez tout faux. Ryan Gosling est uniquement à la réalisation cette fois et non pas devant la caméra ! Le thriller constitue en effet son premier long métrage en tant que réalisateur et il a reçu pas moins de 7 nominations au Festival de Cannes de 2014. Dans cette aventure cinématographique mystérieuse, on s’immerge dans une ville fantôme que tout le monde quitte et dans laquelle une famille a bien des difficultés à s’en sortir. Pendant que sa mère se débat pour leur survie, Bones se laisse entraîner dans une histoire de malédiction et de ville engloutie sous les eaux. Une histoire fantastique sur un fond de crise économique. Du côté des acteurs, on retrouve Iain De Caestecker (qui joue dans la série Marvel : les Agents du S.H.I.E.L.D), l’irlandaise Saoirse Ronan (vue précédemment dans Hanna, Les Âmes Vagabondes, How I Live Now), Christina Hendricks (connue pour son rôle dans la série Mad Men et qui a joué avec Ryan Gosling dans Drive), le frenchie Reda Kateb (vu dans Un Prophète, Zero Dark Thirty, Hippocrate) et, tiens surprise, Eva Mendès, la chérie de Ryan !

Alors, avec ou sans popcorn ?

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité