Après un mois de janvier marqué par de belles propositions de cinéma, février fera la part belle au divertissement. Toute la famille devrait donc y trouver son compte, les cinéphiles devront eux se contenter du nouveau Clint Eastwood ou la ressortie en version noir et blanc de Parasite.

Birds of Prey et la fabuleuse histoire de Harley Quinn

Alors que le long-métrage semble aussi indigeste que son titre, nul doute que ce spin-of de Suicide Squad (nanar intersidéral) devrait attirer les aficionados de films de super-héros, un genre surexploité qui ne semble pourtant pas lasser le grand public. Le pitch ? « Lorsque Roman Sionis, l’ennemi le plus abominable – et le plus narcissique – de Gotham, et son fidèle acolyte Zsasz décident de s’en prendre à une certaine Cass, la ville est passée au peigne fin pour retrouver la trace de la jeune fille. Les parcours de Harley, de la Chasseuse, de Black Canary et de Renee Montoya se télescopent et ce quatuor improbable n’a d’autre choix que de faire équipe pour éliminer Roman ». Y a pas à dire, ça donne envie… Sortie le 5 février.

The Gentlemen

Restons dans le divertissement avec le nouveau film de Guy Ritchie, The Gentlemen, qui réunit un solide casting : Matthew McConaughey, Charlie Hunnam, Colin Farrell, Hugh Grant. Capable du meilleur (Snatch) comme du pire (Le Roi Arthur), Guy Richie, connu notamment pour sa version de Sherlock Holmes avec Robert Downey Jr, auréolé du succès d’Aladin en 2019, revient avec un film d’action mêlé d’humour. Un genre détonnant qui pourrait faire mouche lorsque l’on connait le style nerveux et cool du réalisateur. L’histoire : « Quand Mickey Pearson, baron de la drogue à Londres, laisse entendre qu’il pourrait se retirer du marché, il déclenche une guerre explosive : la capitale anglaise devient le théâtre de tous les chantages, complots, trahisons, corruptions et enlèvements… Dans cette jungle où l’on ne distingue plus ses alliés de ses ennemis, il n’y a de la place que pour un seul roi ! » Un beau casting, de l’humour, de l’action, et des gangsters à découvrir le 5 février.

Le Prince Oublié

Michel Hazanavicius, réalisateur des deux OSS 117, oscarisé pour The Artist, se lance dans le film d’aventure saupoudré d’une dose de fantastique. « Sofia, 8 ans, vit seule avec son père. Tous les soirs, il lui invente une histoire pour l’endormir. Ses récits extraordinaires prennent vie dans un monde imaginaire où l’héroïne est toujours la princesse Sofia, et son père, le Prince courageux. Mais trois ans plus tard, quand Sofia rentre au collège, elle n’a plus besoin de ces histoires. Désarmé, son père va devoir accepter que sa fille grandisse et s’éloigne de lui. Dans leur Monde imaginaire, le Prince va alors devoir affronter la plus épique de toutes ses aventures pour conserver une place dans l’histoire ». La promesse est belle, il n’y a plus qu’à espérer que le résultat soit à la hauteur. Au casting : Omar Sy, Bérénice Bejo, et François Damien. En salles le 12 février.

L’Appel de la forêt

Chris Sanders (Lilo et Stitch, Dragons) tente le mélange des prises de vue réelles et de l’animation, dans ce film qui raconte l’histoire de « Buck, un chien au grand coeur, dont la paisible vie domestique bascule lorsqu’il est brusquement arraché à sa maison en Californie et se retrouve enrôlé comme chien de traineau dans les étendues sauvages du Yukon en Alaska, pendant la ruée vers l’or, dans les années 1890. Buck va devoir s’adapter et lutter pour survivre, jusqu’à finalement vivre l’aventure de sa vie et trouver sa véritable place dans le monde en devenant son propre maître… » Il faut avouer que les effets spéciaux sont plutôt douteux mais le film est quand même porté par Harrison Ford et juste pour cela, on peut lui laisser sa chance. A voir donc le 19 février.

Le Cas Richard Jewell

Dans son nouveau film, Clint Eastwood met en scène l’histoire vraie de Richard Jewell. « En 1996, Richard Jewell fait partie de l’équipe chargée de la sécurité des Jeux d’Atlanta. Il est l’un des premiers à alerter de la présence d’une bombe et à sauver des vies. Mais il se retrouve bientôt suspecté… de terrorisme ». Au casting, deux pointures : Sam Rockwell et Kathy Bates. Enfin une vraie proposition de cinéma à découvrir le 19 février.

A découvrir également

  • #Jesuislà : une comédie d’Eric Lartigau avec Alain Chabat et Blanche Gardin – 5 février
  • Le Voyage du Dr Dolittle : une aventure pour toute la famille avec Robert Downey Jr, Antonio Banderas et Michael Sheen – 5 février
  • Lettre à Franco : un drame signé Alejandro Amenábar – 19 février
  • Parasite : la palme d’or 2019 revient en version noir et blanc – 19 février

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.