October 24, 2018

Les visualiseurs en classe : la bonne idée de la rentrée ?

Qui dit mois de septembre dit bien évidemment rentrée scolaire. Nos chères têtes blondes ont repris le chemin des bancs de l’école, et il est temps de découvrir désormais les traditionnelles nouveautés de l’année. Si certaines ne représentent pas d’excellentes surprises, d’autres sont beaucoup plus intéressantes. Parmi elle, on note la démocratisation des tableaux blancs interactifs, qui peuvent coupler avec d’autres produits qui appartiennent à la même catégorie.

Le visualiseur, renouveau du travail en groupe

Parmi ces produits en question, celui que nous souhaitons mettre en avant aujourd’hui est le visualiseur, aussi appelée caméra de document. Figurant parmi les produits les moins chers du marché – moins de 200 euros, soit beaucoup moins que le prix de tbi – il s’agit d’un bras articulé qui envoie en temps réel une image filmée vers une surface de projection. On peut bien évidemment penser à un ordinateur portable, mais tout l’intérêt réside dans le fait de le coupler avec un vidéoprojecteur, au minimum, afin de pouvoir diffuser l’image en très grand format dans le salle de classe.

Ce produit peut être utilisé pour différents exercices, et s’adapte parfaitement à de nombreuses situations. Celle que les professeurs ont tendance à utiliser en priorité, pour les enfants les plus jeunes, est la diffusion sur grand écran d’un livre, afin de permettre la lecture de groupe. On oublie les bon vieux rétroprojecteurs et les textes imprimés sur du papier transparent avec cette nouvelle méthode bien plus pratique.

On peut également imaginer intégrer un visualiseur dans d’autres salles de classe, au lycée par exemple. Ainsi, un professeur de biologie pourra par exemple réaliser une dissection dans son coin tout en projetant cela à ses élèves sur grand écran. Rappelez-vous vos cours de bio de l’époque : en se mettant tous autour de la paillasse du prof’, il restait toujours quelques pauvres élèves qui n’avaient pas réellement de place et subissait le cours. Avec cela, plus de problème !

D’un point de vue pratique, absolument tout le monde en sort gagnant. Le professeur, dans un premier temps, qui n’a pas besoin de réfléchir en amont pour imprimer ses documents sur des supports particuliers. Idem pour l’établissement scolaire qui, en achetant un visualiseur pas cher, limite ses coûts en n’investissant que dans un seul et unique objet. Enfin, pour les étudiants, qui bénéficient d’un confort bien plus important.

Avez-vous déjà eu l’occasion de voir en action un visualiseur dans une salle de classe ? Les écoles de vos enfants en sont-elles équipées ? Partagez avec nous vos expériences dans les commentaires de cet article ou sur nos réseaux sociaux pour prolonger le débat.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité