November 21, 2018

Ligue 1 : une opportunité pour les villes françaises

Comme on vous le disait il y a quelques temps, l’Euro de football 2016 ouvrira ses portes le 10 juin prochain dans nos contrées. Pour l’occasion, nous vous avions présenté l’enjeu d’un tel événement pour un pays comme la France. Au vu du grand nombre de lectures sur ce précédent article, nous nous sommes penchés aujourd’hui sur les revenus apportés par la Ligue 1 de football aux villes françaises, grâce au travail du site GoEuro.

La Ligue 1, c’est quoi ?

La Ligue 1 est le premier échelon de football professionnel en France. Elle est représentée par 20 clubs, donc 20 villes françaises, parmi lesquelles, Paris, Marseille et Lyon. Le championnat de France de Ligue 1 n’est pas le championnat le plus impressionnant au monde, mais il reste parmi les plus médiatiques. On considère aujourd’hui que seuls les championnats anglais, allemand, espagnol et italien sont plus regardés dans le monde. De ce fait, la division la plus élevée du football français régale pas moins de 8 millions de spectateurs (on imagine qu’au moins 6 sont là pour regarder les exploits de Zlatan Ibrahimovic au Paris-Saint-Germain) chaque saison, au cours de pas moins de 380 matchs. Ce championnat génère donc forcément une activité économique très forte pour les villes concernées, notamment au niveau du transport pour rejoindre les stades.

ligue-1-2015-2016-2__ns1wpu

L’économie Ligue 1 en quelques chiffres !

Pour assister aux différents matchs sur le sol français, pas moins de 89 000 supporters font les déplacements pour chanter et pousser leurs équipes à la victoire. En comptant les « locaux » qui se déplacent dans leurs stades, pas moins de 7 820 000 spectateurs mettent les pieds dans un stade de football français chaque saison. Impressionnant ! L’étude du comparateur de voyages pour le train, le bus et l’avion GoEuro, révèle que les recettes engendrées par les transports et le tourisme (hors prix du billet) par la ligue lors de l’exercice 2015/2016 sera d’environ 238 000 000 d’euros. Pas étonnant que les villes investissent dans leurs différents clubs afin de les aider à accéder à l’élite ! Nous apprenons également que les plus grandes villes françaises sont celles qui génèrent le plus de revenus dus au tourisme du football. Nous avons par exemple Paris qui occupe la première place de ce classement, avec environ 28 000 000 d’euros de revenus, alors qu’on estime ceux de Lyon à 18 000 000, qui occupe la troisième marche du classement. Une véritable aubaine pour les villes françaises. A contrario, les clubs corses occupent le fond du classement, du fait des lourds déplacements que les supporters doivent faire afin de rejoindre l’île de beauté.

Où se situe la France au niveau de l’Europe ?

A l’échelle européenne, on remarque d’énormes disparités entre les 5 principales ligues (Espagne, Angleterre, Allemagne, Italie, France). La France se classe bonne dernière très loin derrière l’Angleterre qui domine le football mondial avec des revenus touristiques estimés à environ 566 000 000 d’euros. Pas étonnant quand on connaît la portée médiatique de ce magnifique championnat de Premier League (la première division de football anglaise). On retrouve ensuite le pays de la currywurst avec pas moins de 302 000 000 d’euros de revenus (à noter le gros écart entre le premier et le deuxième). L’Espagne vient ensuite et l’Italie se place juste devant la France.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité