L’Île de Pan, voyage ludico-onirique

Il y a quelques semaines à peine, nous vous parlions de la Cour des Miracles, un jeu édité par les joyeux barbus de Lumberjacks Studio. Désormais, cette même équipe nous revient avec un jeu radicalement différent : l’Île de Pan. Ici, on quitte le Paris des miséreux, des claque-faim et des traîne-misère au profit d’une île aussi mystérieuse que luxuriante. Pour vous, nous avons fait le grand saut !

Dans l’Île de Pan, chaque joueur incarne un explorateur débarquant sur une île empreinte d’une brume de mystère. Chacun a l’ambition de découvrir toutes les merveilles qu’elle recèle mais seul l’explorateur le plus talentueux sera couronné de gloire…

Une île d’une beauté époustouflante

Avant de détailler la mécanique du jeu, arrêtons-nous sur ce qui saute immédiatement aux yeux : sa beauté. Comme toujours avec les jeux signés Lumberjacks Studio, c’est un soin tout particulier qui a été apporté à l’esthétique de l’Île de Pan. Les illustrations de Camille Chaussy y sont raffinées et délicates. Tant celles-ci que le décor proposé pour la boîte ou les mini-meeples d’animaux fantastiques transportent immédiatement les joueurs dans un univers aux accents oniriques. A la seule mise en place du jeu, les joueurs sont immergés dans une atmosphère presque poétique et ça, c’est assez rare que pour être souligné !

Vas-y que je te construis mon petit coin de paradis !

En ce qui concerne la mécanique, il s’agira pour les joueurs et à chaque tour de d’abord choisir une tuile Paysage, de récolter les animaux correspondants aux cases qui la constituent et de la placer de façon à agrandir l’île naissante qui prend forme au centre de la table. Ensuite, les joueurs auront le loisir de déplacer leur explorateur et d’observer des animaux (comprenez placer des meeples sur la tuile d’arrivée de son explorateur) ou de découvrir un lac merveilleux (c’est-à-dire ajouter une de ses propres tuiles Lac Merveilleux à une tuile Lac adjacente). En faisant preuve de subtilité dans le placement de leurs animaux et de leurs tuiles Lac Merveilleux, les joueurs pourront espérer l’apparition d’un Animal Merveilleux qui se révèlera, comme vous vous en doutez, un contributeur généreux en points de victoire pour le joueur qui l’aura fait apparaître.

La mécanique, signée par les talentueux Florian Sirieix (à qui l’on doit notamment Imaginarium) et Johan Benvenuto, est très accessible mais néanmoins efficace. Sans révolutionner le jeu de placement de tuiles, l’Île de Pan se révèle fluide et très agréable à jouer. En effet, il ne rebutera pas les joueurs novices tant le principe en est simple mais il permettra aussi aux joueurs chevronnés de développer de réelles tactiques en cherchant à optimiser les tours de jeu et aussi en offrant de subtiles possibilités de blocage pour peu que l’on soit attentif à la stratégie développée par ses adversaires.

En conclusion, par son thème, son attrait visuel, sa mécanique simple et efficace, gageons que l’Île de Pan rencontrera un beau succès lors du salon d’Essen qui s’ouvre dans quelques jours. En tout cas, pour tous ceux qui y feraient un saut, nous ne pouvons que vous encourager à vous arrêter au stand des bûcherons de Lumberjacks Studios pour l’y tester ! Plaisir garanti ! Et pour les autres, vous retrouverez l’Île de Pan en boutique dès le 25 octobre.

L’Île de Pan, un jeu de Florian Sirieix et Johan Benvenuto, illustré par Camille Chaussy et édité par Lumberjacks Studio.

Nombre de joueurs : 2 à 4

Âge : dès 8 ans

Durée moyenne d’une partie : 30 à 40 minutes

Acheter L’Île de Pan : 24,90 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.