November 18, 2018

A tout jamais de Nicholas Sparks

a_tout_jamais_nicholas_sparksC’est le premier livre de Sparks que je lisais, mais je le connaissais déjà grâce aux adaptations cinématographiques de ses oeuvres. Je connaissais donc déjà l’histoire de ce livre. Et … j’ai été déçu du film après lecture de l’oeuvre ! Pour la petite information utile, le film a un titre différent mais est connu pour les amateurs de film à l’eau de rose : Le temps d’un automne. Pour moi, il n’a pas été fidèle : Landon devient un véritable bad-boy dans le film alors qu’il n’a pas de mauvais fond dans le livre, de nombreuses scènes ont été inventées au détriment de celles du livre. Ca n’en reste pas moins un bon film, très touchant, mais je vais revenir sur le livre.

J’ai beaucoup aimé la façon dont le livre a été écrit : comme un journal intime, avec des réflexions venant de Landon (le personnage principal) lui-même. Cela permet d’être plus plongé dans ses sentiments, son ressenti. Les mots employés sont tous très justes et anodins, mais Sparks a le don rare de savoir les aligner pour qu’ils aient un impact. Pas de chichis, juste de l’émotion et une belle histoire, qui, en soi, est terrible. Seuls ceux qui connaissent l’oeuvre peuvent comprendre, mais pour les éventuels intéressés, je ne veux pas spoiler.

Bien que n’étant pas spécialement un fervent pratiquant au niveau de la religion, la foi de Jamie pousse au respect, à l’inspiration. Ce personnage est un ange et nous donne l’espoir de croiser, un jour peut-être, quelqu’un d’aussi pur dans notre vie. Malgré le fait que je connaisse l’histoire, la lire a tout de même pu me toucher. Seul point négatif : Sparks aurait pu nous tenir en haleine en rajoutant aisément des scènes dans ce livre au lieu d’en faire un aussi court. Mais, parfois, les choses les plus courtes sont les meilleures. Il a su aller à l’essentiel et me toucher en 200 pages. Un auteur qui prime sur l’émotion dans chacun de ses livres, avis aux sentimentaux !

Le roman se passe également en 1958 dans une petite ville des Etats-Unis. C’est toujours intéressant d’être immergé dans l’univers passé de ce pays, de voir le puritanisme (toujours présent bien que moins), la place majeure de la religion. Sparks a su parfaitement transmettre l’atmosphère de cette époque.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité