November 20, 2018

Hannibal

Comme nous vous l’évoquions il y a quelques jours avec la critique du Silence des Agneaux, la saga Hannibal revient sur le devant de la scène grâce à la série qui porte le même nom. Aujourd’hui nous revenons sur le deuxième roman de l’une des trilogies les plus célèbres dans le monde du roman. C’est donc ce deuxième opus nommé « Hannibal » que nous allons décortiquer en votre compagnie.

L’histoire se passe sept ans après la rencontre de Claire et Hannibal dans le Silence des Agneaux. Nous découvrons Mason Verger, la rare, voir l’unique victime de Hannibal n’ayant pas succombé à ses blessures. Ce milliardaire, totalement défiguré par la rencontre du docteur cannibale, cherche par tout les moyens à se venger de ce dernier. Il décide alors d’utiliser à ses dépends la seule personne qui est proche du serial killer, en la personne de Claire Starling.

On ressent de suite la touche Thomas Harrys dans ce roman qui reprend parfaitement le rythme du précédent. Une écriture sensationnelle qui ne vous fera pas décrocher de la lecture. L’intrigue et le scénario quant à eux sont toujours d’aussi bonne facture. Je dois dire tout de même, qu’on ressent moins le contrôle psychologique de Hannibal sur ses victimes dans cet opus, mais l’évolution psychologique des personnages est toujours mise à vif, et leur évolution toujours aussi intéressante. Pour les rares personnes n’ayant pas encore lu ces œuvres, il est grandement temps de vous y mettre.

C’est les éditions Albin Michel qui remettent ce roman au goût du jour, et quant à nous, nous vous présenterons bientôt le troisième exemplaire de cette saga mythique (ouh, le teaser !). Je sais que vous l’attendez avec impatience bande de petit foufous.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité