September 23, 2018

La Criminologie pour les Nuls

Les Editions First nous proposent une fois de plus de découvrir un bouquin de la gamme Pour les Nuls, que nous apprécions tout particulièrement chez Conso-Mag. Cette fois, le livre se destine à tous ceux qui ne vivent que par les Experts, qui ont rêvé maintes et maintes fois de se taper Grissom le temps d’une nuit, qui passent leurs journées à chantonner un petit « Ouuuuuh Ahouu Hou Hou, Hou Hou » mélodieux. Mais si, faites un effort, on reconnaît très bien le générique de la série !

Bref, ce qu’on vous propose de découvrir aujourd’hui, c’est La Criminologie pour les Nuls. Oui, nous aussi, on a fait le même regard lorsqu’on a découvert le bouquin. Un mélange d’incompréhension, de surprise et de curiosité. La première question qu’on se pose est bien évidemment de savoir à quoi va servir ce livre ? Est-ce qu’il va faire de nous un espèce de super-flic en quelques centaines de pages, alors que d’autres triment sur les bancs de l’école de police ? Bien sûr que non. Il s’agit en fait d’une sorte d’introduction – assez détaillée malgré tout – à la criminologie, cette science du crime, cette volonté de définir le crime selon tous ses angles, d’analyser les personnes qui les perpétuent, de dégager des profils types, etc. Il faut dire que l’auteur, un certain monsieur Bauer, a le nom parfait pour tout nous expliquer sur les méchants. Les fans de « 24 heures chrono » comprendront.

Comme à chaque fois avec les bouquins Pour les NulsLa Criminologie s’articule autour de plusieurs grandes parties. Si la première fait office de grande introduction, avec pas mal de définitions pour préciser exactement ce qu’est un crime, un criminel ou la criminologie en elle-même. La seconde partie s’intéresse à l’évolution du crime au fil des âges, celui-ci n’ayant plus grand-chose à voir avec le passé. En troisième, on passe du côté de la police, des enquêtes, des statistiques et des entités qui s’intéressent aux crimes un peu partout dans le monde.

La quatrième partie est certainement la plus intéressante puisqu’elle présente les grandes familles de crimes, les détaillant au mieux, s’intéressant à des sujets qui peuvent nous toucher directement. C’est le cas pour le Crime 2.0 qui sévit sur internet depuis un moment, une cybercriminalité qui tend à prospérer encore et toujours. Le terrorisme est également abordé puisque véritable préoccupation mondiale à l’heure d’aujourd’hui. Enfin, la sixième et dernière partie nous présente dix grands policiers qui ont marqué leur époque.

Au final, La Criminologie pour les Nuls est un livre assez complet pour quiconque souhaite s’intéresser à la discipline. Reste à savoir à qui s’adresse réellement cet ouvrage ? Au lecteur lambda ? Difficile d’imaginer énormément de personnes s’abreuver d’informations diverses et variées sur le crime pour leur simple plaisir. A contrario, les personnes travaillant dans le domaine ne devraient a priori pas apprendre grand-chose de fondamental. Bref, le livre n’en reste pas moins très bon et complet. On regrette simplement que le ton habituel des ouvrages, plus léger et plein d’humour, soit aux abonnés absents. Après tout, il n’y a pas de raison de ne pas traiter d’un sujet « sombre » avec le sourire aux lèvres.

• Acheter en ligne : La Criminologie pour les Nuls – 22,95 euros – 448 pages

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité