May 25, 2018

[LIVRE] L’art de Horizon : Zero Dawn, artbook officiel par 404 Editions

Alors qu’Horizon a plutôt largement convaincu lors de sa sortie en début d’année, voilà que 404 Editions nous offre une sortie qui risque d’intéresser beaucoup de fans d’Aloy : L’Art de Horizon Zero Dawn, un ouvrage qui regroupe tout un tas de travaux conceptuels qui ont mené au résultat que l’on connait. Voici mon avis sur cette édition française.

 

Un bijou qui raconte l’histoire d’Horizon

L’ouvrage regroupe une quantité assez énorme de travaux faits autour de la conception de la direction artistique d’Horizon : Zero Dawn. Classées par thématiques qui ont chacune une identité visuelle propre (les Carjas constituent, par exemple un des chapitres, tout comme les Noras et ainsi de suite), les œuvres sont également accompagnées de textes explicatifs. Ceux-ci sont plutôt intéressants et permettent d’en apprendre un peu plus sur les étapes par lesquelles sont passés les designers pour arriver au résultat final de chacune des civilisations que l’on croise dans le jeu.

Autant que les personnages et leurs spécificités visuelles – vêtements ou caractéristiques physiques – les petits détails des armes ou de certaines structures sont également mis en valeur en expliquant les logiques physiques et contextuelles propres à leur création – comme le fait que certains matériaux soient disponibles facilement pour certaines tribus et pas d’autres.

En bref, ce gros artbook – près de 200 pages pour 300 illustrations en plus des textes – montre et explique afin que tout le travail des artistes derrière Horizon : Zero Dawn soit appréhendé par le plus grand nombre. Une formidable vitrine pour prendre conscience de la somme d’heures colossale nécessaire à l’élaboration d’un univers.

 

Une édition sans failles

Pas de suspense à la vue de notre titre mais nous allons le redire : 404 Editions a fait un formidable travail d’édition. La traduction depuis l’anglais assurée par Charlène Renault est bien réalisée, le travail sur la maquette de cette version française conserve ce qui faisait la lisibilité de la version originale – en venant de l’anglais ce n’est pas si compliqué mais il faut tout de même le souligner.

Au niveau de la qualité « physique » de cette édition, nous avons d’agréables sensations avec un papier glacé agréable qui rend justice au travail de Paul Davies et des artistes de Guerilla Games. La couverture rigide cartonnée donne toujours la sensation de tenir un ouvrage de qualité, notre bonne impression est donc encore de mise vu que ce choix a été conservé pour cette version française.

Il aurait été de mauvais goût de ne pas opter pour ce type de reliure, puisque presque toutes les sorties artbook en français le font, mais le cahier des charges du « bel ouvrage d’art autour du jeu vidéo » est rempli et il est important de le souligner pour que les futures sorties soient aussi satisfaisantes.

 

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité