September 26, 2018

Le Temple Noir de Giacometti et Ravenne

le_temple_noir_giacometti_ravenneAntoine Marcas, neuvième ! Eric Giacometti et Jacques Ravenne remettent le couvert pour nous proposer une nouvelle aventure de notre Indiana Jones des temps modernes. Prenant place une dizaine de mois après Le Septième Templier, le nouveau roman Le Temple Noir fait replonger le lecteur dans les conspirations franc-maçonniques et autres croyances ésotériques, avec plus ou moins de brio. C’est vrai, autant cesser le suspense tout de suite et livrer notre verdict dès maintenant : ce nouveau bouquin du célèbre duo n’est pas aussi délicieux que les précédents, même s’il reste excellent. Un signe avant-coureur que le filon commence légèrement à s’essouffler ?

Les idées sont pourtant bonnes. La première repose sur les trois façons possibles de lire l’ouvrage. « Trois. Chiffre maçonnique par excellence » comme le déclarent d’ailleurs les auteurs en introduction de leur roman. Ainsi, l’oeuvre alterne entre chapitres contemporains et passages historiques, en 1232, en pleine Terre Sainte. Si Giacometti et Ravenne déclarent qu’il est tout à fait possible de lire le livre d’une traite, il est également possible de le parcourir en lisant d’abord les chapitres mettant en avant Antoine Marcas, avant de se faire un bond dans le passé pour lire les autres. Ou inversement. Libre à vous, donc, de choisir la voie qui vous semble la plus intéressante.

Pour son époque moderne, Le Temple Noir prend principalement place dans un Londres où se préparent les Jeux Olympiques de 2012. Mêlant habilement secrets maçonniques et mystères financiers de la City, les auteurs parviennent comme toujours à nous faire aller où bon leur semble, enchaînant les rebondissements et autres révélations. On regrettera toutefois que quelques personnages, notamment féminins ne soient pas plus présents, mais surtout un final qui pourrait décevoir – et il semble que ce soit le cas au vu des critiques émises ici et là par les lecteurs.

Le Temple Noir reste malgré tout un excellent roman qui parvient à nous captiver tout du long. Désormais disponible au format Pocket pour moins d’une dizaine d’euros, ce serait faire la fine bouche que de passer à côté.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité