September 20, 2018

Livres : nos coups de cœur de l’année 2014

On en a lu beaucoup, des très bons et puis, des moins bons… Retour sur ces livres qui ont marqué l’année 2014 en espérant que l’année 2015 nous réservera son lot de découvertes et de jolies surprises.

Mon année Salinger, de Joanna Smith Rakook

mon année salingerNous sommes dans les années 90.L’auteur, Joanna Smith Rakoof qui est également la narratrice, est une jeune étudiante new yorkaise de 23 ans adorant la littérature.Elle part à la recherche d’un emploi, en espérant intérieurement, devenir un jour éditrice.

Elle finit par décrocher une place entant qu’assistante d’édition dans l’une des plus vieille agence littéraire de New York On lui demande de rédiger les lettres de réponse aux lecteurs à partir d’une lettre type. Très rapidement, elle prend la décision de personnaliser ses réponses .

Parmi les lettres de lecteurs, un prénom masculin revient sans arrêt : Salinger…

Le dernier gardien d’Ellis Island , de Gaëlle Josse

le dernier gardien d ellis islandL’histoire se passe en 1954.Un homme, John Mittchell, va raconter dans son journal, les 12 derniers jours passés sur cette île « Ellis Island ».

John Mitchell est Le dernier gardien d’Ellis Island .Il va, via son carnet de bord nous raconter deux épisodes de sa vie personnelle, deux drames tout en nous permettant de découvrir la vie de l’île, son fonctionnement « administratif », abjecte, inhumain. Le dernier Gardien d’Ellis Island nous offre non seulement l’opportunité de découvrir l’histoire de cette île, synonyme d’indifférence, de mépris et d’humiliation mais également la vie de ce gardien, qui en dépit d’un acte monstrueux finit par nous toucher par sa solitude, sa culpabilité.

L’oubli, de Frederika Amalia Finkelstein

l oubliL’oubli est une véritable pépite. Du haut de ses 23 ans, l’auteure, étudiante en philosophie, nous entraîne à travers le thème de la Shoa sur une réflexion sur l’oubli, le vide Trans générationnel avec talent.

Alma Dorothea est une jeune femme de sa génération qui écoute Daft Punk, boit du coca-cola et joue aux jeux vidéos. Elle s’intéresse à la Shoa car son grand-père y a échappé de justesse.

Peu à peu la Shoa va devenir une obsession dont elle n’arrivera plus à de défaire alors qu’elle aimerait oublier ces morts, toutes ces atrocités commises mais les images ne cessent de la hanter…

Les Suprêmes, d’Edward Kelsey Moore

qrcsCet ouvrage signe le premier roman du violoncelliste Edward Kelsey Moore originaire de Chicago lequel prépare déjà une suite. Pour créer les personnages, l’auteur s’est fortement inspiré des femmes de sa vie et le résultat est là : 3 personnalités très différentes, hautes en couleur mais tout aussi attachantes qui vont grandir, murir ensemble et traverser les épreuves de la vie main dans la main.
Poignant, attachant, ce roman fait partie de ces romans qui marquent nos lectures tant par son authenticité que son style, fluide et décalé.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité