July 19, 2018

L’ordre et le chaos, de Maud Tabachnik

Maud Tabachnik surprend, avec un polar cocasse et déconcertant : L’ordre et le chaos. Dans ce road movie atypique et paranoïaque, on retrouve toute l’atmosphère des romans de l’écrivaine, qui se veut la plus américaine des auteurs à suspens. On retrouve ainsi l’univers sombre de Maud Tabachnik, entre noirceur absolue, ténèbres les plus profonds et terreur ordinaire. Une véritable réussite.

L’histoire? C’est celle de Meryl Close, qui a 44 ans, voit mourir sa mère. Un mal pour un bien. Elle quitte alors son ancienne existence, qui consistait à travailler tous les jours dans l’entreprise de sa mère, sans jamais voir personne, sans jamais prendre de vacances, sans jamais consacrer de temps à un loisir. A 44 ans donc, Meryl décide de vendre la maison familiale, de s’acheter un confortable camping-car et de partir à l’aventure, sur les routes anglaises, pour découvrir le monde et la vie.

Mais évidemment, ça ne sera pas si simple. Les violences et la solitude se dresseront en obstacle. Une virée qui dérape dans l’horreur la plus totale pour la quarantenaire en quête de liberté et de justice, à cause d’un « premier » acte de légitime défense. Mais elle ne s’arrêtera pas là. Au contraire. Une soif de vengeance inépuisable. A ses trousses, le lieutenant Milland. Ancien de Scotland Yard, flic brillant mais usé, il mettra du temps à comprendre que la coupable est Meryl Close. Le policier va tout mettre en oeuvre pour stopper « l’Egorgeuse ».  Une action sanglante. Deux personnages complètement tordus et décalés, mais foncièrement humains.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité