November 20, 2018

Madame Diogène, d’Aurélien Delsaux

9782226258274gQui dit rentrée littéraire dit nouvelles sorties, nouveaux achats, nouvelles lectures et nouvelles découvertes. Grâce aux éditions Albin Michel, j’ai eu la chance de lire avant tout le monde Madame Diogène d’Aurélien Delsaux. En avant-première pour vous, voici mon avis !

Madame Diogène est une femme qui porte le nom du syndrome dont elle souffre : le syndrome de Diogène. Ce syndrome, considéré comme une maladie psychiatrique, pousse les personnes atteintes à conserver absolument TOUS leurs biens. C’est ainsi que Madame Diogène se retrouve à vivre dans un terrier construit avec toutes ses possessions … un terrier bâti dans son propre appartement ! Fait de bric et de brac, elle vit recluse, dans sa bulle, qu’elle ne quitte plus. Seule la puanteur que dégage son appartement et la pourriture qui y stagne rappelle aux autres habitants l’existence de cette petite vieille. Quant au dernier lien qui la lie au monde actuel, c’est le fait d’épier par la fenêtre les passants dans la rue ou d’espionner les sons que font ses voisins.

Ce livre m’a un peu fait penser à L’enfant sauvage mais à l’envers : on récupère l’enfant pour le sociabiliser petit à petit et autant qu’on le peut. Quant à Madame Diogène, elle s’est peu à peu créé un autre monde, une carapace et s’est coupée de tout, pour n’avoir au final plus de réel lien avec le monde extérieur.

La force de ce court roman (140 pages) repose clairement sur le style d’écriture. Aurélien Delsaux a parfaitement su désacraliser les objets anodins de notre quotidien pour les rendre quasi inconnus pour son personnage. De même avec tous les autres lien extérieurs qui la rattachaient au monde actuel. L’atmosphère du livre reste assez mystérieuse tout au long du livre. C’est d’ailleurs un livre qui peut se lire facilement et d’une traite. Une lecture assez agréable, somme toute.

Pour les plus curieux, voici une courte interview de l’auteur à propos de son livre – qui est sorti hier, 21 août 2014 :

 

 

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité