November 19, 2018

Magic Mike XXL avec Channing Tatum

Enfin un film d’auteur fort, des dialogues d’une justesse et d’une intensité incroyable, une mise en scène poignante…Oui Mesdames (et Messieurs bien sûr), les strings ultra moulants de cette bande de stripteaseurs, bien sympathiques, reprennent du service pour le plaisir de nos yeux embués.

Le synopsis est sans prétention:

Depuis trois ans, Mike a renoncé à sa vie de stripteaseur pour se ranger, être patron de sa propre société et avoir une vie de famille. Mais alors que ce passé frivole semble être derrière lui, les Kings of Tampas (ancienne bande de stripteaseurs auquel appartenait Mike dans le précédent volet) également sur le point d’abandonner cette carrière, contacte Mike afin qu’il participe à leur ultime show, lors de la convention à Myrtle Beach, lieu Saint dédié au monde du striptease.

Contrairement à Magic Mike, la version XXL s’apparente davantage à un Road movie, les shows ne s’exécutent plus dans un seul et même club empli de femmes hurlantes avides de testostérone, de muscles saillants et de corps luisants, ce sont les situations lors de leur voyage qui deviennent prétexte à des scènes de striptease toujours aussi sexy. Le scénario se veut plus étoffé, à tort ou raison, car certains passages sont très lourds et insipides, tenter de créer un certain sérieux et une certaine profondeur dans un film où finalement légèreté et dérision sont les maîtres mots, n’apporte en réalité aucune plus value. Celle-ci réside d’une part dans le comique de situation, quasi omniprésente et d’autre part dans un choix de chorégraphies très endiablées et très suggestives, on ne sait plus où donner de la tête tant les déhanchements et les acrobaties sont nombreux et parfaitement maîtrisés par des acteurs au meilleur de leur forme.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité