May 27, 2018

Médicis, tome 2, Laurent le Magnifique

Dans la catégorie des bandes dessinées historiques, les Éditions Soleil nous proposent aujourd’hui le tome 2 de la collection « Médicis » consacré à Laurent le Magnifique. Quand la ville de Florence se raconte au travers de ses maîtres, on la suit sans hésiter et on embarque avec elle en direction d’une Toscane en pleine Renaissance italienne !

Prenant la suite de son père Pierre le Goutteux en tant que Prince de Florence alors qu’il n’a que 20 ans, Laurent de Médicis est un jeune homme fougueux et amoureux de sa cité autant que des belles femmes. Très vite, Laurent devra asseoir son autorité face à la défiance de Bernardo Nardi puis rapidement, à celle de l’ambitieux et guerroyeur Pape Sixte IV, allié du clan Pazzi. Suivant le règne du Prince toscan, ce tome nous plonge au cœur des intrigues politiques à une époque où les complots étaient ourdis dans de sombres tavernes comme dans de somptueux palais, où les trahisons étaient punies avec la plus crue violence, où les alliances se faisaient et se défaisaient au gré de la quantité d’or présente dans les coffres de chacun. Au fil des pages, dans une Florence flamboyante, libertine mais attisant toujours plus de convoitises, nous goûtons à la violence des combats mais aussi à l’essor de la Renaissance italienne puisque nous y rencontrons des artistes contemporains de Laurent comme Boticelli, Verrochio, Léonard De Vinci ou autre Michel-Ange!

Les dessins réalisés par Eduard Torrents sont précis, dégagent une vraie puissance et demeurent très fidèles aux traits de visage des personnages historiques évoqués. Mais si le travail du dessinateur est estimable, il faut avant tout souligner le talent du scénariste, Olivier Peru, qui parvient à tenir en haleine le lecteur sans jamais le perdre dans les méandres d’une période trouble et complexe. Ce formidable touche-à-tout (car il est par ailleurs romancier et dessinateur) réussit ici comme il a réussi ailleurs, c’est-à-dire brillamment. L’exercice était piégeux mais, en nous livrant un album riche, extrêmement soigné et juste historiquement, Eduard Torrents et Olivier Peru réussissent là où nos manuels avaient toujours échoués, nous faire adorer l’histoire !

Après Cosme l’Ancien et Laurent le Magnifique, cette grande fresque historique nous emmènera dans le tome 3 à la rencontre de Jules de Médicis, neveu de Laurent et futur Pape Clément VII. Il nous tarde de le découvrir.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité