Medieval Pong : chevaliers, à vos balles !

Aujourd’hui, Ravensburger nous propose un beer-pong jouable aussi par les enfants ! Mais rassurez-vous, ici, la bière est avantageusement remplacée par des dragons, des magiciens, des canonniers et même des ninjas ! Messieurs les pongistes, tirez les premiers !

Las des guerres incessantes qui ravageaient leurs royaumes et cannibalisaient leurs récoltes, deux souverains concurrents convinrent d’un défi qui mettrait fin à leur querelle séculaire. Après avoir chacun construit neuf tours inversées et y avoir dissimulé leurs meilleurs éléments, les catapultes se mirent en action. Le premier château qui laisserait apparaître une couronne obligerait son propriétaire à ployer le genou devant l’autre. Le beer medieval pong était né.

Haro sur la couronne !

Vous l’avez compris, Medieval Pong se présente comme un jeu de beer-pong traditionnel, c’est-à-dire que le camp de chaque joueur (ou équipe) est composé de neuf tours renversées à l’intérieur desquelles l’autre camp va tenter d’envoyer une balle de ping-pong. Mais avant que les hostilités ne débutent, les belligérants vont placer un personnage dans chacune des tours en ce compris le Roi et la Princesse sous lesquels ils vont ajouter une couronne. Ensuite, la bataille commence et chaque équipe lance à son tour une balle depuis son côté de la table vers le château adverse. S’il parvient à la faire entrer dans une tour, le défenseur défausse le personnage qui s’y cachait et en applique son effet (on y reviendra). S’il s’agit du Roi ou de la Princesse, on les défausse normalement mais sans retirer la tour puisqu’une couronne s’y trouve toujours. Gageons que cette tour particulière deviendra vite la cible de vos adversaires car s’ils obtiennent votre couronne, la victoire est à eux !

Adapter le concept du beer-pong en un jeu accessible à tous est, n’ayons pas peur des mots, une idée brillante. Ça fonctionne à merveille, même chez les plus jeunes et si les enfants ne peuvent contenir leur excitation de tenter de détruire le château adverse, avouons que les adultes se prennent eux-aussi très vite au jeu. Ambiance et fous rires garantis !

Feu à volonté !

De plus, les auteurs ont eu la bonne idée de soigner leur jeu en ajoutant des pouvoirs spéciaux aux personnages dissimulés dans les tours. A titre d’exemple, le Magicien aveugle imposera au défenseur de faire son lancer suivant les yeux fermés tandis que l’archer le fera reculer d’un pas. Quant à lui, le forgeron permettra de lancer deux balles mais d’une seule main alors la Princesse autorisera le feu à volonté (comprenez une incessante pluie de balles jusqu’à ce qu’une d’elles entre dans une tour). Bref, quinze personnages pour autant de pouvoirs délirants et loufoques.

Très sincèrement, Medieval Pong fut une belle surprise et a installé une folle (et très compétitive) ambiance parsemée de petits frissons quand la balle roulait sur le rebord d’une tour mais aussi ponctuée de grands éclats de rire. Idéal pour les petits comme pour les grands !

Medieval Pong, un jeu de Didier Lenain-Bragard et de Jonathan Favre-Godal, illustré par Pauline Détraz et édité par Ravensburger.

Nombre de joueurs : 2 à 6

Âge : dès 8 ans (mais ça marche très bien avant)

Durée moyenne d’une partie : Disons que ça dépendra de votre habileté mais comptez 10 à 15 minutes.

Acheter Medieval Pong : 21,90 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.