Museum, la guerre des musées est déclarée !

Par son thème original, par son aspect visuel soigné et par sa promesse d’une mécanique efficace, il y a un titre qui a récemment suscité l’engouement au sein de la communauté des joueurs. Son nom : Museum. Son éditeur : Holy Grail Games (et Pixie Games à la distribution). Pour vous, nous nous sommes donc glissés dans les travées silencieuses des plus beaux musées du monde pour jauger l’intérêt ludique de ce petit ovni. Découverte…

Alors que vous traversez la salle principale au milieu des murmures feutrés des visiteurs, votre regard s’attarde sur une vitrine contenant les reliques inestimables d’une civilisation aujourd’hui disparue. C’est non sans fierté que vous observez d’un œil ravi le public qui se presse pour les admirer. En ce début du XXème siècle, l’engouement de la population pour la culture est à son paroxysme et chaque jour, votre musée voit affluer des centaines de curieux avides de savoir. Bien que fréquenté, l’endroit dégage une forme de sérénité dont vous ne vous pouvez vous lasser. Pourtant, la quiétude qui règne en ces lieux ne parvient pas à atténuer les préoccupations qui vous nouent l’estomac. Et si toute cette réussite n’était qu’un feu de paille ? Et si les conservateurs des autres musées parvenaient à vous ravir les merveilles que les archéologues mettent régulièrement au jour. Il faut dire que la concurrence est rude dans votre secteur mais en conservateur passionné, vous vous êtes promis de faire de votre musée le plus réputé du globe.

Conservateur mais aussi négociant et peut-être un poil receleur

Vous l’avez compris, dans Museum, votre objectif sera de proposer à vos visiteurs les collections les plus époustouflantes et ainsi vous assurer que votre musée jouisse d’un prestige maximum à l’issue de la partie. Chaque joueur va donc incarner le conservateur d’un célèbre musée et prendre le petit plateau personnel correspondant. Au centre de la table, un plateau central contiendra deux cartes Objet par continent (soit huit au total) et il représentera l’espace principal où les joueurs iront sélectionner les œuvres qu’ils souhaitent exposer. En effet, à leur tour, les joueurs pourront y récupérer une carte disponible, c’est la phase d’importation. Ensuite, ils pourront choisir de développer leur musée en y installant des œuvres issues de leur main, de leur entrepôt (comprenez leur défausse) ou de l’entrepôt d’un concurrent. Pour ce faire, il faudra payer le coût de l’œuvre en défaussant une ou plusieurs cartes de valeur équivalente. Bien évidemment, aller piller les caves de vos adversaires ne sera pas sans conséquence car en compensation, vous devrez leur concéder un point de prestige.

Museum est donc avant tout un jeu de collection mais il est également bien plus que ça. En effet, plusieurs mécaniques complémentaires viennent littéralement transcender les parties. Premièrement, il vous sera possible de vous adjoindre les services de l’un ou l’autre expert qui vous conféreront divers bonus. Ensuite, vous pourrez compter sur les faveurs de vos mécènes pour autant que vous parveniez à remplir les objectifs que ceux-ci vous fixent. Enfin, il vous faudra vous adapter à différents événements mondiaux et parfois faire face à une opinion publique défavorable car de plus en plus consciente du pillage des terres originelles des artefacts que vous exposez.

Un jeu aussi familial (mais plus amusant) qu’une sortie au musée

Très clairement, Museum est un jeu pétri de qualités. Déjà très bien fourni dans sa boîte de base, il offre une excellente rejouabilité par la variété des cartes et des experts. De plus, il se révèle particulièrement accessible mais sans manquer de profondeur, au contraire. Il jouit encore d’une mécanique à la fois fluide et équilibrée et est admirablement servi par une direction artistique irréprochable. Sur ce dernier point, il faut d’ailleurs souligner l’excellent travail de Vincent Dutrait aux illustrations.

En conclusion, Museum est de ces jeux que l’on prend un réel plaisir à ressortir. Il livre des parties équilibrées, variées et toujours enrichissantes. Pour nous, il est devenu incontournable, tout simplement.

Marché noir, Prix du public, Exposition Universelle, …

Nous l’avons dit, Museum jouit déjà d’une belle rejouabilité et néanmoins, ce ne sont pas mois de quatre extensions au jeu de base qui sont disponibles dans le commerce. Parmi celles-ci, les Archéologues vous feront envoyer vos équipes aux quatre coins du globe et le Prix du Public vous permettra d’ajouter un cinquième joueur autour de la table et vous mettra au défi de gagner le cœur du public. Evénement particulièrement prestigieux, l’Exposition Universelle introduira quant à elle les objectifs communs et mettra en place un système de prêt entre musées. Enfin, comme le marché de l’art n’exclut pas le marché noir, une dernière extension vous permettra d’acquérir des œuvres aux origines douteuses et de jouer quelques tours pendables à vos concurrents. Toutefois, il faudra s’assurer de garder ces actions discrètes faute de quoi la réputation de votre musée pourrait en être ternie à tout jamais.

Bref, quatre extensions qui apportent une jolie variété au jeu de base et qui en augmentent (encore) le plaisir de jeu.

Museum, un jeu d’Oliver Melison et Éric Dubus, illustré par Vincent Dutrait, édité par Holy Grail Games et distribué par Pixie Games.

Nombre de joueurs : 2 à 4

Âge : dès 10 ans

Durée moyenne d’une partie : 60 minutes

Acheter Museum : 44,90 €

Acheter Museum – Les Archéologues : 19 €

Acheter Museum – Le Prix du Public : 17,90 €

Acheter Museum – Exposition Universelle : 17,90 €

Acheter Museum – Le Marché Noir : 19 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.