Quelques années après l’énorme succès de Mysterium, les éditions Libellud nous arrivent avec son petit frère : Mysterium Park. Exit le sombre manoir écossais au profit de la (non moins sombre) fête foraine d’une petite ville américaine. Pour vous, c’est dans cette ambiance à la fois lugubre et féérique que nous avons prolongé Halloween…

Une lancinante odeur de barbe-à-papa flotte dans l’air. Vous et vos amis mediums parcourrez la fête foraine de Derry en jetant un œil distrait sur les différentes attractions qui vous entourent quand tout à coup, une vision traverse votre esprit alerte. Ainsi les rumeurs étaient fondées. Le Directeur de la foire n’a pas seulement disparu, il a été assassiné. Très excité par votre présence en ces lieux, son fantôme vous bombarde de visions. Essaierait-il de vous faire comprendre qui est le coupable de son meurtre et à quel endroit ce funeste geste a été perpétré ?

Usual (but mysterious) suspects

Mysterium Park est un jeu coopératif de déduction dans lequel les joueurs vont devoir élucider le meurtre du Directeur de la fête foraine. Le jeu se déroule en trois manches au cours desquelles les joueurs vont devoir successivement innocenter une partie des suspects puis exclure certains lieux de la fête foraine et enfin trouver le combo gagnant meurtrier-scène du crime. Pour cela, un des joueurs endosse le costume du fantôme et son rôle consistera à envoyer des visions (sous forme de cartes) aux autres joueurs qui eux, se glisseront dans la peau des mediums. Le plateau se compose de neuf cases sur lesquelles vont d’abord venir prendre place des cartes Suspect. En fonction des visions qu’ils vont recevoir du fantôme, chaque médium va tenter d’innocenter un suspect et dès que chacun y est parvenu, on procède de la même façon pour les lieux de la fête foraine.

Mais attention, pour débusquer les trois suspects finaux (et les lieux qui leur seront associés), les mediums disposeront d’au maximum six tours. S’ils n’y parviennent pas dans le délai imparti, la partie est perdue et gageons que le fantôme du Directeur viendra longtemps les hanter de son amertume. En revanche, s’ils y parviennent, ils accéderont à la scène de la déduction finale lors de laquelle chacun des trois suspects sera associé à un lieu en particulier. Le fantôme devra faire deviner aux mediums le duo coupable et pour cela, il va leur confier deux cartes Vision. L’une d’elle se référera au suspect alors que l’autre fera allusion au lieu du crime. Mais bien entendu, le fantôme ne pourra pas spécifier laquelle correspond à quoi…

Une nouvelle envolée onirique signée Libellud…

Ceux qui sont familiers du jeu Mysterium n’auront pas manqué de noter les similitudes qui apparaissent dans cette brève description. En effet, tout en restant un jeu indépendant, Mysterium Park reprend l’essentiel de la mécanique propre à Mysterium mais de façon plus dynamique et plus rapide (puisqu’il ne faut pas trouver l’arme du crime). En quelques sortes, Mysterium Park est une version condensée de Mysterium et surtout renouvelle l’univers du jeu en nous faisant traverser l’Atlantique pour une bien étrange fête foraine.

Cela dit, si l’univers diffère, la « patte » de Libellud reste bien présente (et ce pour notre plus grand bonheur). Le jeu est tout simplement sublime et les illustrations des différentes cartes (vision, suspect et lieu) sont subtiles et fourmillent de mille détails qui rendent le jeu de déduction vraiment intéressant.

Bref, Mysterium Park est un excellent jeu. Il propose des parties rapides et immersives au cœur d’un univers original et très réussi. Son identité visuelle forte fait de lui un jeu qui trouve parfaitement sa place dans le très beau catalogue des réalisations Libellud.

Mysterium Park, un jeu de Oleksandr Nevskiy et Oleg Sidorenko, illustré par Xavier Collette et le studio M81 et édité par Libellud.

Nombre de joueurs : 2 à 6

Âge : dès 10 ans

Durée moyenne d’une partie : 20 à 30 minutes

Acheter Mysterium Park : 22,50 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.