August 14, 2018

Nature Thérapie, de Gilles Diederichs

Comme beaucoup d’entre vous, je fais vivre à mon corps et mon esprit un quotidien parfois éprouvant ! Réveil difficile poursuivi d’une journée à 200km/h, petit déjeuner express en écoutant la radio, métro-podcast, un boulot super prenant, des collègues avec qui échanger, de qui apprendre, ou à aider. Puis arrivent les soirées entre amis avec qui discuter de tout ça le soir, des soirées en amoureux, des lectures de bouquins pour changer de Netflix et des films, en n’oubliant pas notre vie sociale sur réseaux sociaux… puis après tout ça, un dodo bien mérité !!

Oui mais ! Quand allons nous penser à nous, notre corps, notre esprit ?

Certains font du sport ou du yoga, d’autres écrivent, les sophrologues sont de plus en plus nombreux et nous connaissons tous quelqu’un qui s’initie à la méditation.

Le livre de Gilles Diederichs propose de se poser et prendre connaissance de nous, et de la nature. Il nous donne des outils pour se sentir en harmonie avec la nature en communiquant avec elle.

Nature-thérapeute, musicothérapeute et sophro-relaxologue, notre Gilles multi casquette est un sacré expert en matière d’harmonie et de développement personnel. Il emprunte les théories et les pratiques qui sont issues de différentes disciplines comme la sylvothérapie, du land art, la géobiologie ou encore le chamanisme !

Gare à vous, ce livre est fait pour des experts déjà bien initiés. Il faut prendre un sacré recul ou bien sortir du quotidien avant de lire les activités proposées.

Meme en étant coréenne, avec une éducation où la nature et l’esprit sont très importants, certaines pages m’ont fait sourire… je suis pourtant initiée à certaines pratiques de relaxation ou de méditation, mais tout de même… la première activité est de « chercher de l’eau avec une baguette de sourcier » !

Les scientifiques comme moi, ou autres terre-à-terres, prenez du recul, car certaines phrases peuvent faire mal à aux yeux si vous ne vous y attendez pas. Par exemple, on vous pose la question « êtes-vous un arbre »? ou on vous propose d’aller « cueillir des pierres » en « insistant bien sur le fait que chaque pierre soit une vie à part entière… », bon oui, on n’est pas un arbre, et la pierre ne se cueille pas, mais jouons le jeu pour voir.

Si nous dépassons ces préjugés et que nous mettons de côté les activités trop « perchées » pour notre état – nous ne sommes obligés de rien – certains outils sont vraiment utiles au quotidien !

D’abord, nous sommes invités à « faire le point » avant les activités ! Ces pages contiennent de supers outils que j’utilise d’ailleurs régulièrement.

Nous retrouvons la roue des émotions – une rosace avec des émotions d’intensité en crescendo dans chaque tranche (terreur, peur, appréhension / contrariété, colère, rage / sérénité, joie, extase…). Nous pouvons la remplir et y ajouter du vocabulaire afin de préciser le terme qui résume notre état d’esprit. C’est ensuite facile de voir où l’activité a emmené notre état d’esprit.

Personnellement, j’utilise régulièrement cette rosace ! Typiquement je reçois un message incendiaire et injuste de mon client : colère et sentiment d’injustice ? J’attends que mon état d’esprit s’équilibre entre surprise et confiance afin de pouvoir faire une réponse factuelle et claire en expliquant la situation et proposant des solutions.

Un deuxième outil très simple est tout bêtement le curseur de stress avec différents niveaux de stress. Nous indiquons avant et après l’activité notre état afin de remarquer le bénéfice des activités.

L’outil génialissime que j’utilise à titre personnel et au travail est le mind map. Si vous ne connaissez pas, je vous invite à le découvrir et l’utiliser et en abuser. Le mind mapping sera ensuite ancré dans votre instinct, et vous facilitera grandement certaines tâches !

D’autres activités sont intéressantes, et nous pouvons y retrouver les « couleurs qui nous font du bien ». Rappelons nous que le rouge stimule l’esprit, le violet diminue l’angoisse, le jaune stimule l’intellect ! En lisant le reste des actions physiques et psychiques des couleurs, nous pouvons en sortir quelques bénéfices.

Vous trouverez dans ce livre 80 activités à pratiquer seul (« observer les blessures des arbres pour guérir les siennes »), en groupe (« le qi long de l’arbre ») ou en famille avec les enfants (« land art et mandala gourmand », « réaliser un herbier saisonnier »).

En parcourant ce livre, nous tombons souvent sur du farfelu, des activités vraiment bizarres ou drôles. Parfois, elles sont complètement basiques et sont vraiment du « bon sens ».

Afin de profiter pleinement de ce type d’activité, nous vous proposons de faire appel à des professionnels de votre région, qui en vous parlant et vous accompagnant dans les activités de votre choix, sauront être bien plus formateur qu’un livre. En attendant, ce livre peut vous donner des idées d’activités à partager avec votre entourage.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité