September 26, 2018

Once upon a time in Wonderland

Ce titre doit vous paraître familier et pour cause Once upon a time in Wonderland est le spin-off de la série Once upon a time.

Les personnages issus de contes, de légendes et d’histoires fantastiques sont abondants et occupent une place prépondérante dans notre imaginaire collectif. Aussi rien de surprenant à voir s’éclore ce type de séries.

Ce spin-off nous emmène vers « le Pays de merveilles » où, vous vous en doutez, nous croisons la route d’une certaine tête blonde.

Des années ont passé, Alice a grandi mais est bien loin d’écouler des jours heureux dans une Angleterre victorienne. Celle-ci est enfermée dans un hôpital psychiatrique suite à certaines divagations au sujet d’un pays merveilleux, d’un lapin blanc, d’une reine de cœur et d’un génie. Alors qu’un traitement radical est sur le point d’être affligé à Alice pour mettre un terme à toutes ses élucubrations, de vieux amis viennent la sauver in extremis. A peine libérée, Alice s’empresse de retourner au Pays des Merveilles. La petite fille craintive est devenue une jeune femme combattive et passionnée, déterminée à braver tous les obstacles et affronter ses ennemis de toujours afin de retrouver l’être aimé.

La réalisation est identique à celle de Once upon a time, ponctuée de flashbacks nous permettant de mieux appréhender cette nuée de personnages, le scénario est pleins de rebondissements, les intrigues sont menées tambour battant par des scènes d’action et des retournements de situation surprenants. Comme dans l’original, le manichéisme est éludé ou tout au moins atténué, les méchants ne l’ont pas toujours été, ce sont souvent les injustices qui les ont conduit à faire les mauvais choix et devenir ce qu’ils sont.

L’élément décevant de cette série est finalement esthétique, dû à une utilisation abusive de ces fameux écrans verts afin de créer des images de synthèse. Les décors sont parfois grossiers et nuisent au côté merveilleux de l’histoire.

Once upon a time in Wonderland ne dure que le temps d’une saison, son univers est certes moins prolifique que l’original mais il en possède toutes les caractéristiques.

Les réalisateurs ont d’ailleurs réservé quelques surprises entre les deux séries, je vais éviter de vous spoiler, je vous laisse donc découvrir et apprécier.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité