May 25, 2018

Orcs et Gobelins, tome 2 : Myth

Après nous avoir permis de faire la connaissance de Turuk, le crapuleux semi-orc, les Éditions Soleil nous proposent désormais de rencontrer Myth, le sournois, vantard mais très habile voleur gobelin. Avec ce second tome, la saga Orcs et Gobelins confirme sa volonté de nous présenter la lie des Terres d’Arran et ce, pour notre plus grand plaisir. Nous nous y sommes plongés avec délectation.

L’habileté de Myth, voleur gobelin aux mains agiles, à délester les insouciants de leurs biens n’a d’égal que sa vantardise avinée et, peut-être parce qu’il la clame sur les tables de toutes les tavernes du Royaume, sa réputation n’est plus à faire. Aussi, lors d’une escale à Scarande, il se voit proposer un contrat à la hauteur de ses talents : dérober le joyau de Raal’Yn, le redoutable elfe noir qui réside dans l’imprenable citadelle de Slurce. La mission est périlleuse et le commanditaire particulièrement insistant. Pour espérer une infime chance de réussite, Myth devra s’entourer de compagnons aussi finauds que lui mais aussi laisser libre cours à sa nature opportuniste, roublarde et particulièrement retorse.

Dans ce nouveau tome, le scénariste Sylvain Cordurié nous entraine dans une aventure ‘cambriolesque’ bondissante dont l’intérêt principal réside toutefois dans la rencontre de Myth. Au fur et à mesure des pages, on découvre un personnage fouillé auquel on s’attache assez vite et dont on apprécie la gouaille et l’humour en dépit de toute la fourberie et l’immoralité dont il sait se montrer capable. Myth est typiquement le genre de personnage que l’on souhaitait découvrir en se plongeant dans la saga Orcs et Gobelins.

En ce qui concerne les dessins, il faut souligner le beau travail réalisé par Giovanni Lorusso. Son coup de crayon colle parfaitement à l’univers de la saga et il apporte un tel détail à la réalisation tant des décors que des personnages que l’on se surprend régulièrement à contempler les moindres recoins de chaque planche.

Le prochain tome nous emmènera à la rencontre de Gri’im, un ancien seigneur de guerre orc qui recouvrera la liberté après trente années d’emprisonnement. Il nous tarde de découvrir toute la rancœur et la brutalité qu’il a dû enfouir en lui.

 

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité