September 23, 2018

Le pacte, de Lars Kepler

Premier roman de ce couple d’auteurs suédois que je lis, je n’ai pas été déçue. Par contre, au début, il faut s’accrocher ; le livre est dense, les intrigues et les personnages se multiplient. Foisonnant et solide, mêlant politique et trafic d’armes. J’y ai vu une lointaine ressemblance avec la trilogie de Stieg Larsson.

Le Pacte - Lars KeplerPénélope Fernandez et son petit ami, Björn, décident de faire une balade en mer ; mais Viola, la petite soeur de Pénélope, s’invite à la dernière minute. Le couple décide d’aller se promener tandis que Viola reste sur le bateau. En revenant, les deux jeunes gens retrouvent le cadavre de Viola, et se mettent à courir, fuir, Pénélope ayant aperçu un homme en noir particulièrement dangereux, puisqu’il est évident qu’il s’agit du meurtrier de Viola.

Pendant ce temps-là, l’on retrouve le corps pendu de Carl Palmcrona, directeur général de l’Inspection pour les produits stratégiques. Meurtre ou suicide ? L’inspecteur Joona Linna ne comprend pas. De prime abord, il pense à un meurtre, vu la position aussi importante que délicate qu’occupait le défunt, mais les preuves indiquent un suicide. Après avoir découvert le corps de Viola, qui ressemble énormément à sa soeur, Joona comprend que la personne visée est Pénélope, une militante pour la paix. Et Carl Palmcrona, un homme qui a signé de nombreux papiers pour envoyer des armes dans des pays en guerre… Qui pourrait en vouloir à ces deux personnes aux opinions et aux actions diamétralement opposées ?

Les cinquante premières pages passées, où l’on se mélange les pinceaux avec le nombre de personnages – d’autant qu’ils portent des noms suédois ! – ce livre devient terriblement happant. Qui sont les « méchants », et surtout, comment agissent-ils ? Rapides, malins, ils ratent rarement leur cible. Ils donneront du fil à retordre à Joona et à son équipe. Démêler une affaire de cette envergure n’est pas chose aisée ; d’autant que l’on s’attaque ici à de hautes sphères particulièrement dangereuses. Lorsque l’on conclue un pacte avec un baron du trafic d’armes, la loyauté est obligatoire, sous peine de voir son pire cauchemar se réaliser…

Les auteurs relatent une histoire prenante, malheureusement très actuelle et réaliste, avec brio. Le suspense est présent, il , ce n’est pas vraiment gore ; les âmes sensibles peuvent s’y essayer. Ce livre est le second tome d’une trilogie, il aurait fallu que je commence par « L’hypnotiseur » ! Mais ce n’est que partie remise tant j’ai apprécié ce thriller, brillamment construit et écrit.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité