July 19, 2018

Paranormal Activity : The Marked Ones

infographie_paranormal_activity

Paranormal Activity est de retour et les amateurs de films d’horreur vont pouvoir s’en donner à coeur joie avec l’édition blu-ray version longue que nous avons eu la chance de tester ! Pour ce cinquième épisode, intitulé Paranormal Activity : The Marked Ones, on reprend la formule qui a fait le succès de la saga. Alors que le premier épisode proposait de visionner tout le film via une seule caméra, que le second passait d’une caméra de surveillance à l’autre, que le troisième plaçait trois caméra dont une mobile à 180° et que le quatrième utilisait Skype, Kinect et les webcams des ordinateurs pour nous faire suivre les aventures de tout le monde, c’est cette fois-ci via la GoPro de Jesse qu’on va suivre la totalité de l’histoire. Personnellement, j’ai apprécié cette façon de faire qui se démarque clairement de ce que l’on a l’habitude de voir dans d’autres licences.

Concrètement, le film nous glisse dans la peau de Jesse qui, après avoir été « marqué », va essayer d’être sauvé par ses proches. Bien évidemment, ça va être une vraie galère et l’infographie présente sur la droite de l’article vous montre bien que The Marked Ones n’a rien à envier à ses aînés en termes d’événements paranormaux et autres joyeusetés flippantes. Le scénario reste très classique pour un film d’horreur mais parvient néanmoins à fonctionner. Concrètement, on choppe vraiment peur par moments dans le film et on passe donc un « agréable » moment à regarder le film.

Niveau qualité d’image, le film est tourné avec une GoPro. Aussi, il ne faut pas s’attendre à une qualité exceptionnelle et on retrouve bien évidemment les petits soucis de mise au point, de contrastes trop élevés ou de noirs granuleux. Si certains ne seront pas fans de l’effet provoqué, ce tournage volontairement « amateur » fait la force du long métrage et est responsable en grande partie de la tension qui s’installe tout au long de celui-ci. J’ai apprécié la présence de nombreuses scènes en plein jour, ce qui est une petite nouveauté dans la série qui se contentait pour le moment de profiter de la pénombre pour créer la peur.

Côté son, c’est mitigé puisqu’on retrouve une bande sonore VF en 5.1 au milieu de très nombreux autres doublages. Malheureusement, pas de HD, mais surtout un rendu proche de la stéréo – GoPro oblige, là encore. Bien évidemment, je pourrais appliquer les mêmes remarques que pour l’image à cette partie audio, mais ce qui ne me dérange pas sur le visuel me bloque un peu plus au niveau auditif, dommage. Le rendu reste quand même amplement suffisant pour être confortable, mais bon…

Enfin, c’est du côté des bonus que la plupart des acheteurs vont être déçus. Cette version longue propose ainsi quinze minutes de scènes coupées qui s’ajoutent au film pour peu que l’on choisisse l’option en début de lecture, ce qui est sympa. En revanche, on retrouve en tout et pour tout que 30 minutes de « scènes trouvées » qui ne resteront clairement pas dans les annales. Aucun making-of ou autre chose du genre n’est de la partie malheureusement. C’est dommage car on aurait aimé voir un peu plus l’envers du décor d’un film tourné dans ces conditions.

Allez, parce que je suis sympa, voici un petit extrait de ces bonus en question.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=cn9-rvMltGg]

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité