September 26, 2018

Partir en voyage avec son drone ?

Dans ma valise je mets…un drone. Oui, il devient presque un des incontournables pour saisir les images et réaliser les plus belles vidéos du moment. Dans cette chasse à l’image, où les blogueurs essayent de tirer au maximum parti de leur périple ou simplement les accros de magnifiques vues aériennes aiment partager sur les réseaux sociaux, le drone peut devenir un accessoire non négligeable.

Des fonctions voyage

Profiter d’une vue aérienne, réaliser des photos ou préparer un parcours de randonnée, le drone peut répondre à des demandes professionnelles ou de loisirs. Encore faut-il choisir un modèle adapté à vos besoins. Si vous possédez déjà une caméra type Go pro ou autre, pas besoin de vous tourner vers un modèle avec une caméra incluse. D’autres sont disponibles avec seulement les fixations adaptées pour votre caméra ou même parfois pour votre smartphone. Consulter les modèles sur des sites revendeurs comme grosbill.com.

Long voyage ou court séjour ? La question peut être importante pour le transport de votre engin. Si vous n’envisagez pas une valise spécifique pour le transport de votre drone, il vaudra mieux privilégier un modèle où les bras se replient et prennent moins de place. Il s’agit tout de même d’un produit High-tech fragile, attention également à son transport en soute ou en cabine. N’investissez pas dans un modèle haut de gamme tout de suite, encore moins, si vous partez dans un pays défavorisé, envisagez plutôt de débuter avec un modèle standard à tester sur place.

Il faudra un peu d’expérience avant de réaliser des films aériens de qualité. Une fois votre matériel choisit, donnez-vous quelques heures pour apprendre à piloter votre drone correctement. Une dizaine d’heures dans un jardin public ne seront pas de trop avant de vous lancer à l’aventure dans un pays étranger. Certains drones proposent des fonctionnalités évoluées qui permettent à certains engins de revenir de manière autonome sur leur lieu de départ et d’éviter les obstacles au passage. Ce qui peut plus qu’utile si vous avez des difficultés à vous repérer dans les airs.

Attention aux règlementations

Chaque pays possède une législation différente sur les drones, certains vous demanderont même des licences ou des autorisations. Si le pays accepte, attention de respecter les règles d’usage dans les lieux privés, mais encore les parcs nationaux et régionaux, où vous devez veiller à ne pas déranger la faune sur place. Parfois les drones ne sont acceptés que s’ils sont déclarés au préalable.

Dans la plupart des pays, vous n’aurez pas besoin d’une autorisation pour emporter votre drone mais vous devrez certainement respecter les règles suivantes : ne pas voler en ville, ne pas survoler les bâtiments, ne pas s’approcher à moins de 50 mètres d’animaux ou de personnes, ne pas dépasser les 120 mètres d’altitude et voler en gardant le drone dans le viseur, soit environ 150 mètres. Certaines zones sont interdites, comme : les lieux religieux, les bases militaires, les aéroports. En France, pour obtenir ces informations, vous pouvez par exemple, jeter un coup d’œil sur : www.aip-drones.fr/carte/aip-drones/

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité