Pictomania, à vos crayons !

Aujourd’hui, nous vous parlons de Pictomania, un jeu initialement sorti en 2012 et auquel Iello a eu la bonne idée de donner une seconde vie grâce à cette réédition. Tout ce qu’il vous faut, c’est un crayon car même le talent en dessin est optionnel…

Depuis le père fondateur que fut Pictionnary, les jeux centrés sur le thème du dessin se sont multipliés et en découvrant Pictomania, nous nous sommes d’abord demandé avec circonspection s’il allait réussir à apporter quelque chose d’innovant à une mécanique dessin-devinette déjà bien explorée (à ce stade, nous devons confesser non sans déshonneur que nous ne connaissions pas la version originale). Eh bien, force est de reconnaître que ce Pictomania nous a agréablement surpris !

Déjà, la première originalité de Pictomania est qu’il n’est pas un jeu de dessin dans lequel un joueur dessine alors que tous les autres beuglent des propositions souvent incohérentes dans ses oreilles. Ici, trois cartes de sept mots chacune sont disposées à la vue de tous et chaque joueur reçoit secrètement un de ces vingt-et-un mot à dessiner. Ensuite, tous les joueurs dessinent simultanément. Dès que l’un d’eux a fini son dessin, il peut alors tenter de deviner les dessins des autres en plaçant une carte proposition devant eux. Quand toutes ses propositions sont faites, il s’empare alors du jeton de points le plus avantageux encore disponible au centre de la table. Vous l’aurez compris, dans Pictomania, tout est une question de rapidité ou plutôt non, tout est une question d’équilibre car il ne faudra surtout pas confondre vitesse et précipitation.

En effet, la tentation de finir rapidement son dessin (qui a dit bâcler ?) existe mais il faudra garder à l’esprit que pour chaque joueur qui sera incapable de deviner votre mot, vous récolterez des points négatifs… Voilà qui fait réfléchir ! L’idéal est donc de réaliser un dessin rapide mais très évocateur et d’avoir bien en tête la liste des mots à deviner pour émettre des propositions justes et s’emparer du jeton central le plus rémunérateur. Plus facile à dire qu’à faire.

Pictomania est un jeu familial particulièrement rafraîchissant dans sa catégorie. Comme l’ensemble des joueurs dessine simultanément, il est très dynamique et n’offre que peu de temps morts. De plus, il est très bien pensé car les sept mots d’une même carte sont volontairement proches, ce qui complexifie le dessin et oblige le joueur à chercher LE détail ultime qui ne laissera planer aucun doute sur le mot qu’il doit faire deviner. Par exemple, différencieriez-vous facilement un ninja d’un samouraï ? Ou un mug d’une tasse de thé ?

Très clairement, Pictomania est une belle surprise (ou une belle redécouverte pour ceux qui sont familiers de l’édition de base) et ne manquera pas, pour un prix modique, d’énergiser vos moments ludiques en famille ou entre amis.

Pictomania, un jeu de Vlaada Chvatil édité par Iello.

Nombre de joueurs : 3 à 6

Âge : dès 8 ans

Durée moyenne d’une partie : 30 à 40 minutes

Acheter Pictomania : 17,90 €

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.