May 24, 2018

PlayMax, le jeu vidéo en illimité par Gamecash

Comme vous le savez sans doute si vous êtes un lecteur fidèle – et je suis sûr que vous l’êtes, n’est-ce pas ? – je suis un grand amateur de jeux vidéo depuis de longues années. Forcément, j’essaye d’être au de toutes les nouveautés dans le secteur et c’est donc tout naturellement que j’ai voulu tester l’offre Playmax crée conjointement par Gamecash et Gamoniac. Le principe est plutôt plaisant pour les gros joueurs : moyennant un abonnement mensuel, le site te fait parvenir un ou deux jeux parmi une sélection de titres que tu as fait au préalable. Dès que tu as fini le jeu ou que tu n’as plus envie d’y jouer, il te suffit de le remettre dans l’enveloppe pré-timbrée fournie en même temps que le disque, de mettre ça dans la petite boîte aux lettres jaune du coin de ta rue, et d’attendre sagement une poignée de jours pour que ton nouveau titre te soit envoyé.

J’ai testé l’offre pendant deux mois pour m’essayer aux sorties Xbox One que j’avais loupées, même s’il n’y en a pas eu beaucoup. J’ai ainsi pu récupérer The Amazing Spider-Man 2, LEGO La Grande Aventure, Transformers et Wolfenstein : The New Order, sachant que je n’ai pas eu beaucoup de temps pour jouer. Comprends par là que j’aurais pu avoir une poignée de jeux en plus si je m’étais un peu foulé pour renvoyer les précédents plus rapidement. Le nombre d’échanges est en effet illimité, seul le nombre de jeu en votre possession varie en fonction de l’abonnement.

Playmax

Concrètement, on a droit à deux offres : la première, 1 jeu en échanges illimités, est proposé à 49,99 euros par mois. La seconde, 2 jeux en échanges illimités, est pour sa part vendue à 69,99 euros par mois. A cela, il faut toutefois ajouter des frais à l’ouverture du compte pour un montant fixe de 35 euros, qu’on ne paye qu’une seule fois bien évidemment. Au niveau des autres avantages, on note le gain d’un bon d’achat de 10 euros par mois à utiliser dans les magasins Gamecash, ainsi que la possibilité de garder le dernier jeu lorsque l’on arrête son abonnement.

Concrètement, j’ai trouvé l’idée très bonne et très bien mise en place. Toutefois, il faut bien reconnaître qu’elle ne s’adresse qu’à un public qui consomme énormément de jeux, tout cela n’étant rentable qu’avec au moins 2 ou 3 jeux utilisés chaque mois. Elle permet toutefois de s’essayer à des titres que l’on aurait pas forcément acheté, et c’est toujours sympa. Attention, petite précision : puisque l’on propose une sélection de jeux dans son profil (par ordre de préférence), on ne sait jamais exactement quel titre va nous être envoyé, tout dépendant des stocks.

Précédent «
Suivant »

Créateur et rédacteur en chef du site.
  • facebook
  • twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité