May 24, 2018

Populations trahies, tome 2 d’Une génération française

Il y a quelques mois, dans la collection Quadrants des Éditions Soleil, nous vous présentions la série « Une génération française » qui met en scène trois personnages aux ambitions, attitudes et destins bien distincts face à la seconde guerre mondiale et à l’occupation allemande. Après avoir fait connaissance avec Martin Favre dans le premier tome, nous étions impatients de voir ce que nous réservait ce second volume.

Alors que nous avions quitté Martin dans les tout premiers jours de l’offensive allemande, nous suivons désormais le Lieutenant Tanguy Brettin d’Arçonet, pris sous les bombes des stukas et harcelé par les panzers ennemis. Le préambule de la guerre ayant été abordé précédemment, ce second tome nous plonge immédiatement dans les affres et la violence des combats en terre wallonne et autour de la Meuse. Alors qu’il constate, escarmouche après escarmouche, bombardement après bombardement, la déroute de l’armée française et la supériorité militaire des allemands, le Lieutenant d’Arçonet refuse encore et toujours de croire à la faillite de l’État-major français. Sa conception de la France et le devoir civique accroché à son noble nom lui font croire à tous les possibles. Et pourtant, de l’œuvre du Maréchal Pétain, c’est bien l’armistice du 22 juin 1940 qui se profile à l’horizon.

Comme pour le premier tome, nous retrouvons Thierry Gloris en qualité de scénariste et celui-ci reste fidèle à sa réputation. Le scénario est parfaitement documenté et, comme toujours, très fluide. Du côté du dessin, il y a en revanche un petit changement car c’est Manuel Garcia qui reprend le crayon que tenait Eduardo Ocaña. Peut-être parce qu’il est spécialisé dans les comics, les tracés de Garcia sont un plus fins, parfois presque effacés notamment dans les traits du visage. Ce coup de crayon semble donner des dessins un peu moins précis que ceux d’Ocaña mais confère plus de mouvement à l’image. Ce changement de style n’est sans doute pas anodin car il correspond à l’esprit de ce second tome dont l’essentiel des planches nous transporte au cœur de l’offensive allemande et des combats acharnés qu’elle provoque.

Dans le prochain opus d’Une Génération Française, nous ferons la connaissance de la sœur de Martin Favre, Zoé, au lendemain de l’armistice et dans une France désolée et honteuse dont une partie cherchera à relever la tête au travers de la Résistance. Rassurez-vous, on vous en parlera plus longuement très bientôt.

Acheter « Populations trahies », le tome 2 d’Une génération française : 14,50 €

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité