September 26, 2018

Prescription Mortelle, de Robin Cook

J’ai toujours beaucoup aimé ce qui était en rapport avec le domaine médical. Preuve en est s’il en faut une, j’ai vu toute la série Grey’s Anatomy. J’ai également déjà lu un ou deux thrillers apparentés à ce style, et je m’en suis toujours délecté. Je ne connaissais néanmoins pas Robin Cook, qui est un auteur spécialisé dans ce genre. Grâce aux éditions Albin Michel, j’ai pu réparer cette erreur, avec Prescription Mortelle.

livre_prescription_mortelleUne nouvelle application pour Smartphones voit le jour : iDoc. Un véritable médecin virtuel qui va révolutionner le monde médical. Cependant, des patients participant à la phase de test de cette application décèdent. George, jeune radiologue et témoin de ces étranges décès, va alors mener l’enquête …

Tout d’abord, le nom de l’application n’est pas sans rappeler une certaine franchise d’Apple, ce qui m’a amusé. Ensuite, c’est un livre dans l’ère du temps, avec une place prépondérante pour la modernité, au niveau de la médecine comme des smartphones ou autres. Chaque début de chapitre est ponctué par la date, l’heure et le lieu de l’action, ce que j’ai beaucoup aimé. Les termes médicaux ou concernant la compagnie d’assurances n’ont rien de très pointus et sont vraiment à la portée de tous.

Qu’on se le dise clairement, ce livre vous tiendra en haleine du début à la fin. Robin Cook enchaîne des chapitres courts, installe de nombreux dialogues qui fait permet à l’action de se dérouler rapidement et de mieux la faire vivre. Outre le fait qu’il s’agisse d’un thriller haletant mêlant science, nouvelles technologies et les intérêts financiers de compagnie d’assurance, Robin Cook tire également la sonnette d’alarme sur les dérives de certaines recherches. La dédicace au début du livre est d’ailleurs lourde de sens : « Ce livre est dédié à la démocratisation de la médecine. » Pas seulement de la fiction donc, mais aussi un message important derrière.

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité