July 17, 2018

Prime Time, de Jay Martel

Premier livre de Jay Martel et mix de science-fiction et d’humour décapant, Prime Time s’avère être une belle découverte. Au-delà de la fiction, on retrouve des sous-entendus, des critiques qui peuvent être acerbes mais tellement véridiques.

Nous, êtres-hPrime-Time-887481-d256umains, qui nous croyons supérieurs, comment réagirions-nous si nous découvrions que nous ne sommes pas seuls dans l’univers ? Pire encore, que se passerait-il si notre planète de sept milliards d’habitants n’était qu’en fait un immense plateau de télévision pour tout le reste de l’univers qui se délecterait de nos mésaventures ? C’est exactement ce qu’il se passe dans Prime Time. Néanmoins, lassés de nos incessantes guerres et du genre humain, les spectateurs se détournent de l’émission. Les producteurs décident alors d’un clap de fin spectaculaire, avec la destruction de la Terre. Seul un homme peut sauver la planète : Perry Bunt, écrivain raté un peu ventripotent, qui a tout d’un anti-héros. Va-t-il réussir ?

Un livre qui n’est pas sans rappeler le film The Truman Show avec l’excellent Jim Carrey. Sauf qu’au lieu d’un seul homme filmé à son insu 24/24, c’est la planète entière qui l’est. Nous sommes néanmoins obligés de relever cette similitude et il est très intéressant de comparer ce film avec Prime Time.

Le livre est un peu un véritable feu d’artifices. Ca part dans tous les sens et … j’avoue que c’est tellement bon. Mais tout en vrillant totalement, le livre arrive à nous raconter une réelle histoire. Et ça, c’est fort. Surtout, tout ce qui est raconté de façon humoristique et spirituelle cache une critique sous-jacente. Et nombreux sont les thèmes raillés. De la télé-réalité, sujet principal, à la religion en passant par le terrorisme, rares sont les thèmes épargnés par la plume critique de Jay Martel !

Et, vous le savez, je suis un fan inconditionnel d’humour. Je suis un petit foufou, voire totalement con. Et Jay Martel en visite tous les domaines : la subtilité, le second degré, l’ironie ou encore la grosse blague d’idiot. Ce qui m’a totalement enchanté !

Avouez-le, un livre de science-fiction alliant de l’humour, ce n’est pas monnaie courante. Alors pourquoi ne pas se laisser tenter par ce très bon roman, sans prise de tête, pour varier un peu les plaisirs ?

Acheter le livre en ligne : 19 €

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité