May 23, 2018

Promesse, de Jussi Adler Olsen

Promesse est le sixième opus – et donc la sixième enquête – du Département V (dont il n’est pas nécessaire d’avoir lu les précédents tomes pour comprendre tout à fait celui-ci). Alors le titre porte-t-il toutes ses promesses justement (appréciez l’humour) ou bien s’agit-il d’une petite déception ?

Sur la petite 51Jcf+JapVL._SX195_île danoise de Bornholm, dans la fin des années 90, le corps d’une jeune femme est retrouvée dans un arbre. L’affaire est bien vite classée par la police locale, sauf par un inspecteur qui aura passé sa vie à trouver le fin mot de cette histoire. Lorsque 17 années plus tard, il contacte le Département V pour rouvrir l’enquête, ceux-ci n’y prêtent guère d’attention … jusqu’à ce que le policier se suicide. Le passé de cette petite île va à nouveau faire surface quasiment 20 ans après cette affaire.

Parmi la foule d’auteurs scandinaves, notamment écrivains de polars, Jussi Adler Olsen a su se faire une place. En témoignent ses nombreux romans publiés. Pourtant, si j’ai trouvé ce roman appréciable, je n’ai pas été totalement transporté comme pouvait le prétendre la troisième de couverture.

L’histoire se révèle tout d’abord être assez complexe au départ. Lorsqu’on voit la brique qu’est ce livre, j’ai un peu redouté le pire (heureusement, les chapitres sont courts, les points de vue différents, pour ne pas se lasser). Par moments, on est à la limite de devoir s’accrocher. Cependant, une fois lancée, l’intrigue devient assez bonne, bien que parfois assez traînante. Je m’attendais également à plus de gore et de noirceur, ce qui n’a pas été forcément le cas.

En fait, l’auteur a deux points forts. Son écriture, que j’ai trouvé vraiment intéressante. Il sait décrire sans anicroches lorsqu’il le faut, être plus précis si nécessaire. Je pense que c’est une chose assez importante pour apprécier un livre. Le second point fort, il s’agit tout simplement des personnages. Le chef, Carl Mork, assez flemmard mais flic intuitif. Assad, son assistant Syrien, qui apporte une touche d’humour au roman (humour qui, bien qu’étant loin d’être le centre du roman, était à mon goût !). Et enfin, la pétillante et totalement décalée Rose. Finalement, ce trio se complète parfaitement et devient assez plaisant à suivre au fil des pages !

Acheter le livre en ligne : 22,90 €

Précédent «
Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité